Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

La CNIL contre les statistiques ethniques

| Jeudi 17 Mai 2007 à 18:31

           


Mercredi, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) s'est prononcée contre la production de statistiques ethno-raciales, après avoir auditionné des chercheurs et des responsables associatifs.

"Ce n'est pas une solution pour notre pays", a déclaré son président Alex Türk, en considérant que ce modèle anglo-saxon ne s'inscrivait pas "dans notre vision de la protection des droits en France".

La CNIL estime que l'analyse du prénom, du nom, de la nationalité, du lieu de naissance d'une personne et de ses parents suffit actuellement pour mesurer la diversité, au sein d'une entreprise par exemple, et détecter d'éventuelles pratiques discriminatoires.

Le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) réclame la mise en place de "statistiques de la diversité". En revanche, de nombreuses associations s'opposent à cela. SOS-Racisme refuse le "comptage ethnique", une mesure qui serait à ses yeux discriminante et stigmatisante.

En février dernier, plusieurs universitaires et chercheurs ont lancé une pétition contre les statistiques ethniques, qu'ils jugent "inutiles" et "dangereuses".

Le nouveau président Nicolas Sarkozy estime pour sa part que "les statistiques de la diversité sont une manière d'appréhender la réalité de la discrimination". Dans une réponse adressée au CRAN avant son élection, il les jugeait "nécessaires et utiles (...) dès lors qu'elles sont basées sur le volontariat des personnes interrogées et que toutes les garanties d'anonymat sont données".