Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

L’eau-raison et l’eau-de-vie

Minutes de sens

Rédigé par Hamza Braiki | Lundi 9 Septembre 2013



Le fleuve de la foi irrigue ses verdures,
Projette sa rosée pour que l’amour perdure.


Quoi de plus vivifiant, en période de canicule, qu’une douche fraîche aux gouttelettes diffuses ? Et c’est ainsi que le Rappel se manifeste par son effet certainement tonique, alors qu’on se sent étouffé par la chaleur de nos fautes. L’Enfer, parfois si proche, s’éteint sous les flots de miséricorde. La colère, si spontanée, n’est plus rien lorsqu’elle est aspergée. L’insouciance, si confortable, se dissout sous les gerbes des ambitions.

Finalement, nous avons tous à puiser au fond des nappes phréatiques, cette science restée pure à l’abri de l’atmosphère. En atteignant les abysses de la science, à force d’y croire et de se purifier, tout nous paraiîra accessible, y compris les immenses châteaux d’eau prophétiques.

Les caractères qui s’accordent pour viser l’honneur de Dieu comprennent que l’enjeu est de taille mais qu’il réclame un engagement plein. C’est pourquoi l’eau vive du Rappel est délicate à capter. Seulement après des moments de turbulences, tes aspérités n’y résisteront plus. Ils finiront par s’éroder au passage du flot de foi. Ton cœur deviendra un vivier favorable à l’apparition de qualités et cultivera naturellement la paix et la bonté.

Cependant, soyons conscients de ne point tarir les réserves sans les remplir tout autant. Apportons nos contributions au fil de l’eau de la foi, celle qui redonne vie aux moribonds, perdus dans leur existence. Imbibés de piété, étanches aux tentations, il nous faudra recueillir des assoiffés, irriguer leur cœur sans les inonder, et créer cette zone humide si propice à la vie.

Alors nous pourrions nous imaginer, invités pour l’Eternité, autour du bassin Kawthar, sirotant de délicieuses boissons, satisfaits du Service divin, ravis de ce destin. Nous pourrions contempler dans ces vastes jardins les nombreux ruisseaux de foi qui nous rafraîchiront et dont les effluves nous baigneront dans la paix.