Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Jawad Bendaoud, « le logeur du Daesh », mis en examen

Rédigé par La Rédaction | Mardi 24 Novembre 2015



Jawad Bendaoud, « le logeur du Daesh », mis en examen
Après six jours de garde à vue à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Jawad Bendaoud a été déféré en justice mardi 24 novembre.

Le jeune homme de 29 ans a été arrêté le 18 novembre à Saint-Denis, non loin de l’appartement pris d’assaut par les policiers, pour avoir avait « prêté » un appartement aux terroristes parmi lesquels figurait Abdehamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats du 13 novembre. « Prêter » car l’appartement est en réalité un squat que Jawad Bendaoud avait récupéré pour le faire louer.

Il avait assurait, face caméra, qu’il ignorait l’identité des terroristes. « On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service Monsieur », avait-il déclaré à BFM TV avant d’être embarqué par la police. Mais pour le procureur de Paris François Molins, Jawad Bendaoud ne pouvait pas « douter qu'il prenait part en connaissance de cause à une action terroriste », arguant que ce dernier a en effet accueilli ses « locataires » le 17 novembre.

Depuis son passage télé, Jawad Bendaoud est devenu la risée du Web. Plusieurs comptes satiriques ont été crées sur les réseaux sociaux pour se moquer de celui qui est désormais surnommé « le logeur de Daesh » à travers des montages photos et des vidéos parodiques très partagées sur le Net.

Pendant ce temps, l'heure n'est pas au rire pour le jeune homme, qui avait été condamné en 2008 à huit ans de prison pour « coups mortels » après une bagarre qui a gravement dégénéré. Il a été mis en examen pour participation à une association de malfaiteurs en lien avec l’entreprise terroriste. Le parquet a requis sa détention provisoire.

Lire aussi :
Pourquoi l’état d’urgence inquiète les musulmans
Attentats de Paris : le cerveau présumé des attentats tué à Saint-Denis