Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Israël : comment un pèlerinage au Mont Méron a viré au drame pour les juifs ultraorthodoxes

Rédigé par | Lundi 3 Mai 2021 à 13:15

           


Israël : comment un pèlerinage au Mont Méron a viré au drame pour les juifs ultraorthodoxes
Un jour de fête qui a viré au cauchemar. En Israël, dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 avril, au moins 45 personnes dont 16 enfants et adolescents, sont mortes étouffées ou piétinées après un brutal mouvement de foule au pied du Mont Méron. Quelque 150 autres personnes ont été blessées, toutes des hommes.

A l'occasion de Lag Baomer, une célébration juive d’institution rabbinique, des dizaines de milliers de juifs ultraorthodoxes s’étaient ressemblés pour se recueillir sur le supposé mausolée du rabbin Chimone Bar Yo'haï, un talmudiste du IIe siècle à qui on attribue la rédaction du Zohar, une œuvre centrale de la mystique juive.

La bousculade a eu lieu lorsque la foule s’est massée dans un passage étroit en forme de tunnel. Des hommes et des enfants en procession ont commencé à chuter les uns sur les autres au débouché de ce passage alors qu’ils descendaient les escaliers, ont affirmé des témoins. Alors que les autorités israéliennes ont indiqué la présence de 10 000 pèlerins, plus de 650 bus ont été affrétés dans tout le pays pour cette procession, soit au minimum 30 000 personnes. Un chiffre bien en-deçà de celui indiqué par la presse locale, qui a relevé la présence de 100 000 personnes sur place.

Cette célébration était la première autorisée par les autorités israéliennes depuis que le pays a levé l’essentiel des restrictions dues à la pandémie. Un assouplissement possible grâce à une campagne de vaccination rapide et massive commencée en décembre 2020 et qui avait mené en février à un déconfinement progressif du pays. Israël a observé, dimanche 2 mai, un jour de deuil national en hommage aux victimes.

Lire aussi
Vaccins Covid-19, halal ou casher ? Les instances musulmanes et juives au front pour rassurer les fidèles
Grande-Bretagne : à l'heure du souvenir de l'Holocauste, les juifs dénoncent les persécutions des Ouïghours




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par pierre lavoisy le 07/05/2021 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" Le XXIe siècle connaît encore la violence au nom de Dieu. Aucune religion n’est à l’abri du fanatisme, car le religieux est source de passions. La grandeur d’une religion se mesurera donc à sa capacité d’évacuer sa haine de l’autre, de relativiser ses vérités et ses dogmes, pour produire du sens pour l’humain.
L’une des voies royales de cette élévation morale reste, sans conteste, le dialogue inter religieux. A considérer la tournure des événements, le XXIe siècle sera inter religieux ou ne sera pas ! "
Rabbin Philippe Haddad in "Violence dans la Bible, une lecture juive "

____________________________

« L’intégrisme religieux est cette pathologie du regard qui le rend incandescent. L’obscurantisme renvoie précisément à l’étude dans le noir, c’est-à-dire sans dialogue avec les affaires du monde, et dans le mépris de ceux qui plantent et qui récoltent. C’est un retrait du monde qui y met le feu en s’imaginant paradoxalement le sauver. »
Rabbin Delphine Horvillers in " Le Monde des religions, juillet-aoôt 2013 "



**************************************************************************************************************************

QUAND DES JUIFS FANATIQUES, DITS ULTRAORTHODOXES, MENÉS PAR L'ORGANISATION LEHAVA AVEC LE SOUTIEN DE LA FORCE JUIVE PARTI POLITIQUE D'EXTRÊME DROITE, MARCHENT EN CRIANT
"MORT AUX ARABES" LE 23 AVRIL 2021 DANS LE CENTRE DE JÉRUSALEM

https://www.lefigaro.fr/international/plus-de-cent-blesses-dans-des-heurts-nocturnes-a-jerusalem-20210423
LEHAVA S'ILLUSTRE ...