Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Psycho

Ismahen : « Le voile est-il vraiment une injonction divine ? »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Jeudi 14 Mars 2019



Ismahen : « Le voile est-il vraiment une injonction divine ? »
Je vous envoie ce mail car cela fait maintenant plusieurs mois que je m'interroge très profondément sur cette question : le voile est-il réellement une injonction divine ou cela provient-il de la compréhension ou de l'interprétation des versets qui traitent de cette question ?

En ce qui me concerne, je porte le voile depuis 11 ans. Lorsque j'ai pris la décision de le porter, c'était le fruit d'une longue réflexion mûre et réfléchie. De ce fait, j'étais certaine que la femme de confession musulmane était dans l'obligation de le porter. J'avais décidé de le porter avec un cœur joyeux et serein.

Aujourd'hui, évoluant encore spirituellement, j'ai de grands doutes sur le fait que le voile est véritablement un ordre divin ou si cela n’est pas plutôt issu d’une analyse et d’une compréhension de certaines personnes, à savoir de certains savants, islamologues, imams ou encore certain-e-s conférenci-è-res...

J'avoue qu'à présent, je ne suis plus heureuse en portant le voile. Etant donné que je ne suis plus sûre que c'est une obligation, je me dis intérieurement « A quoi sert-il de continuer à le porter dans ce cas-là ? » Et Dieu n'instaure pas les choses de façon binaire, dans le sens où ce n'est pas qu'une question d'obligation, c'est beaucoup plus profond que cela.

Aussi, d'autres questions me taraudent. Pour quelles raisons la femme musulmane doit porter le voile lorsqu'elle fait les cinq prières quotidiennes ou encore lorsqu'elle effectue le pèlerinage vu que Dieu juge l'état et la pureté de nos cœurs ? Le fait de porter un voile ou tout autre vêtement ne nous rapproche pas nécessairement du Très-Haut. C'est notre sincérité d'âme et de cœur (et de nos actes) qui crée un lien véritable et pur avec Notre Seigneur. C’est ce travail et cet effort qu'on doit tenter de faire sur notre être jour après jour.

Honnêtement, je désire enlever le voile mais, n'étant pas convaincue du fait que ce n'est pas une obligation, je ne peux prendre une décision consciencieuse et libre, avec un cœur apaisé et serein. Et puis je crains le regard et les dires des gens. Je sais pertinemment que je devrais ne pas y prêter attention car seul le « regard » de Dieu devrait être important à nos yeux, mais je veux être vraie avec moi-même. C'est cela aussi qui m'empêche de « passer à l'acte » et donc de retirer le voile.

Pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet car je cherche depuis un long moment des réponses claires, précises et pertinentes sur cette question mais jusqu'à présent, je n'en ai pas trouvé qui m'apaise et réponde à mes questionnements ? Je vous en remercie chaleureusement.

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Chère Ismahen,

Vous vous adressez à des psychothérapeutes pour une question qui touche davantage à votre relation intime avec Dieu. Permettez-moi de ne pas vous répondre au sens religieux du terme.

Vous semblez avoir vous-même les réponses à vos questions. Votre cheminement prouve que vous êtes en recherche, que vous ne gobez pas toute crue la fameuse tradition coutumière qui, trop souvent, est dénuée de fondements authentiques. N'oubliez pas le verset souvent répété : « Il y a là des signes pour ceux qui réfléchissent. »

Justement, vous réfléchissez et, forcément, un jour ou l'autre, vous trouverez en vous-même une réponse juste à vos questions. Vous savez aussi et nous, les psychothérapeutes, le constatons chaque jour que le chemin de vie de chacun est unique. Là aussi, nous pouvons y voir une volonté divine.

C'est pourquoi il nous semble essentiel de devenir soi-même, de parvenir à se comprendre, à connaître qui nous sommes réellement. Chacun de nous doit se nourrir de ce qu'il a reçu en héritage, au cours de son éducation, mais avec la responsabilité de faire ses propres choix en son âme et conscience. Si vous voulez mon avis, voile ou pas, ce qui compte c'est la sincérité du cœur... Que les censeurs viennent me dire le contraire !

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par François Carmignola le 14/03/2019 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le voile est considéré comme une obligation, -pour les femmes-, par la majorité des interprétations religieuses de la religion musulmane.

Dans la mesure ou vous souscrivez à cette religion, et à ses interprétations, et donc au fait qu'il existerait une non-égalité symbolique intrinsèque entre hommes et femme nécessitant le port permanent en public d'une marque de distinction, et bien vous devez y obéir.

La seule alternative est l'abandon avec le voile de la soumission à tout ce fatras. Ce qui n'enlève rien à tous vos autres sentiments... Bon courage !

2.Posté par Misère de la psychologie le 05/04/2019 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Misère de la psychologie ...
La soeur pose une question claire qui appelle un réponse claire "oui ou non".
La psychologue donne une réponse vaseuse en lui disant de chercher en elle meme.
C'est honteux, vous éloignez les gens de l'islam.
Ma soeur, cherche les réponses auprès des gens de science et non pas de psychologues pétri d'idéologie libérale qui sont incapables de guider les gens.

3.Posté par un musulman le 07/04/2019 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma soeur,
le jilbeb est une obligation religieuse sans le moindre doute. courage, ne te laisse pas séduire par les satans humains. il y a là deux sortes de femmes , les morceaux de chair faits pour assouvir les désirs bas des pervers qui appellent à la liberté de la femme à la façon de metoo et blancetonports et les femmes musulmanes pures chastes et divines, dont l'existence ne se résume pas à ces quelques heures qu'on passe sur cette terre.
courage ma soeur, penses-tu pouvoir te dire musulmane sans que tu ne sois éprouvée durement? comme dit dans le coran.
je te conseille de voir ce site, www.islmaweb.net
Qu'Allah nous maintienne sur sa voie jusqu'à ce qu'à la mort.

4.Posté par Zen le 24/04/2019 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on voit la violence psychologique des commentaires et le pauvreté des arguments on se dit que le chemin ca etre encore long pour notre chère communauté...le voile existait bien avant lislam faites vos recherches et remarquons que les passages du Coran sont appliqués à géométrie variable surtout lorsqu'il concerne LES FEMMES . Lislamophobie à de beaux jours devant elle tant que nous seront intolérants et caricaturaux envers notre religion les plus dangereux pour lislam ce sont bien les musulmans désolé de le dire .

5.Posté par Fatima le 25/04/2019 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le respect ça s'inculque. Il ne manque à la femme que la force physique pour etre l'égale de l'homme. Si elle est confrontée à une personne mal intentionnée ce n'est pas un voile qui pourra y remédier. Il n'y a que la société qui y puisse quelque chose.

6.Posté par Halima le 30/04/2019 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam c'est une décision qui vous appartient l'islam n'est pas un simple "copier coller". Le voile ne définit ni ne représente à lui seul l'islam fort heureusement ,d'ailleurs il y a des musulmanes voilées d'autres non.C 'est une question qui ne peut trouver réponse qu'en vous, si votre cheminement est sincère vous trouverez la force du pour le voile ou pour le contre. Le Messager d’Allah ﷺ a dit : “Allah exalté ne regarde ni vos corps ni vos apparences, mais Il regarde vos cœurs et vos actions.” [Muslim, riyad as-salihin n°7]

7.Posté par Repère le 04/05/2019 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis musulmane,croyante et pratiquante. Je trouve bien que les croyant(e)s se questionnent sur leur religion et ne fassent pas de mimétisme envers des comportements plutôt grégaire sous prétexte de croyances. Au delà du voile le musulman n'applique pas pour lui en tant qu'homme la chasteté du corps et également via les yeux...La croyante est donc en double "peine"car elle doit juguler le côté lubrique et pervers de l'homme....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.