Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Inde : affrontements meurtriers entre musulmans et hindous, 28 morts

Rédigé par | Lundi 9 Septembre 2013



De violents affrontements entre musulmans et hindous sont survenus, samedi 7 septembre au soir, dans l‘Etat de l’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde. Des centaines de militaires ont été appelés pour stopper ces violences qui ont causé la mort d’au moins 28 personnes selon la police.

Les tensions interconfessionnelles ne sont pas retombées à ce jour malgré l’impressionnant déploiement de l’armée et le couvre-feu imposé dans plusieurs zones à risque.

Ce serait le meurtre, fin août, de trois personnes de confession hindoue vivant dans le village de Kawal, près de Muzaffarnagar (130 km de New Delhi), qui serait à l’origine des violences. Une vidéo largement diffusée par le biais des réseaux sociaux montrerait le meurtre de ces derniers, imputé aux musulmans.

Des centaines de villageois s’étaient alors réunis samedi pour demander justice. Malgré les mises en garde de la police à propos de la vidéo qui serait sans aucun lien avec les événements actuels, un groupe d’hindous armés échaudés par les discours de haine islamophobes se sont alors lancés à la chasse des musulmans.

Dans une autre version, les deux hindous tués seraient responsables du meurtre d’un musulman. En représailles, des proches auraient alors tué les deux hommes. Les deux versions n’ont pas encore été vérifiées à ce jour mais plusieurs hommes politiques appartenant au Parti du peuple Indien (Bharatiya Janata Party, nationaliste hindou) sont soupçonnés par les autorités d’attiser les haines.

Les affrontements entre les deux communautés sont réguliers dans l’Etat surpeuplé de l’Uttar Pradesh (200 millions d’habitants). En 1992, la destruction d’une mosquée par des nationalistes hindous avait entrainé de graves violences. 2 000 personnes, principalement musulmanes, avaient alors été tuées.

Lire aussi :
Inde : une fatwa interdit de regarder les dessins animés
Inde : un site sacré pour musulmans et hindous disputé


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur