Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

'Il est facile d’accuser les musulmans de non intégration.'

Entretien avec Ehsan Hannan du Centre Musulman Londonien

Rédigé par Propos recueillis par Nadia Sweeny | Dimanche 7 Janvier 2007 à 12:39

Les musulmans en Grande Bretagne sont certes moins nombreux qu'en France, mais paraissent mieux organisés. Pour en savoir un peu plus sur nos compatriotes britanniques, nous avons interrogé Ehsan Hannan, responsable des relations publiques du Centre Musulman Londonien et de la Mosquée de l'est londonien.



Grande Mosquée de l'est londonien
Grande Mosquée de l'est londonien

SaphirNews : Connaissez-vous le nombre approximatif de musulmans présents en Grande Bretagne et spécifiquement à Londres ?


Ehsan Hannan : Selon les statistiques officielles, la population totale des musulmans en Grande Bretagne est estimée à 1,6 millions d’individus, soit environ 3% dela population britannique. Selon Le Guardian, en 2002, la population musulmane londonienne s’élevait à environ 1 million de personnes incluant le plus grand nombre d’expatriés du Kashmir du monde.










SaphirNews : Comment ressentez-vous « l’intégration » des musulmans dans la société britannique ?


Ehsan Hannan : De nombreux musulmans se sont bien intégrés à la société britannique par le biais du travail ou de l’école. Les musulmans pratiquants ne vont généralement pas s’orienter vers des fonctions où de l’alcool risque d’être servi, ils ne fréquentent évidemment pas les boites de nuit etc. Ils tendent donc à dessiner une certaine ligne de vie. Toutefois, certains non musulmans n’approuvent pas nécessairement toutes ces formes de socialisation.
L’intégration est un phénomène réel, mais le problème réside aussi dans la formation de Ghettos qui se sont crées, sans l’intervention ou la direction des gouvernements successifs. Maintenant nous nous rendons compte qu’il est du coup plus facile d’accuser les musulmans de non intégration.
Les gens qui connaissent et rencontrent de bons musulmans sont émerveillés par notre religion. Vous pouvez dire qu’ils commencent à sentir le « Din ». L’intégration s’est déjà plus ou moins produite dans ces ghettos, mais l’inquiétude surgit lorsque des nouveaux pratiquants envoient des signes distinctifs de haine envers les autres. Ces musulmans sont en rupture avec les autres pratiquants. Ils ne sont généralement pas courtois et coopératifs parce qu’ils ne comprennent pas certaines questions islamiques. Ils parlent de coopération avec des "conspirateurs" ou des "ennemis", mais les personnes lambda qui marchent dans la rue, ne sont pas des ennemis.
Ce qui me chagrine c'est que, souvent, le terme « intégration » est utilisé pour sous entendre « civiliser ».

Fête de l'Aïd el Fitr au Trafalgar Square
Fête de l'Aïd el Fitr au Trafalgar Square

SaphirNews : Le maire de Londres a fait un discours pour la fin du Ramadan. Que pensez-vous de l’implication de Ken Livinstone pour les musulmans ?


Ehsan Hannan : D’après ce que je sais, il a participé à toutes les célébrations de toutes les religions présentes dans la capitale, pas seulement les musulmans. Son approche vis à vis des musulmans est chaleureuse. Il est très préoccupé par le fait que si une autre attaque terroriste survenait à Londres, il y aurait une répression anti-musulmane très violente. C’est effrayant. Il veut encourager l’engagement musulman, mettre fin à leur isolement et mettre en avant leur contribution.

SaphirNews : Que pensez-vous du débat sur le Niqab ?


Ehsan Hannan : Ce débat vise les femmes et la question de l’obligation ou non de porter le Niqab. C'est un débat légitime.
Un détail frappant est que le procès de la jeune femme qui a porté le Niqab à l’école, était singulièrement précédé de deux semaines par les commentaires de Jack Straw. (ndlr : politicien anglais, ancien ministre de l’Intérieur puis des Affaires étrangères. Il lança la polémique sur le port du Niqab.) Je pense que ceci était planifié pour rassembler le public contre cette jeune femme professeur. Ceci nous a été très préjudiciable, bien que certains écrivains aient défendu notre cause.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mustapha le 09/01/2007 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam alykoum wa Rahmatou Allahi Taala wa Barakatoyhou,
En fait je m’attendais à plus dans cet article. Je m’attendais à une sorte d’étude comparative des systèmes anglais et français. L’article me semble tronqué, comme s’il a été coupé soudainement après une mise en bouche réussi.
Faut-il rappeler que le système anglais «d’intégration » (terme qu’il faut redéfinir car ce mot est traitre et à double tranchant, souvent utilisé contre les musulmans vivant en Occident ? Il faut certes qu’un observateur objectif et impartial écrive un article visant à étudier «l’intégration des Chrétiens dans le système démocratique Occidental ou plutôt l’adaptation de système dit laïc au model de foi judéo-chrétien) était l’un des plus avancé en matière de droit en Europe ?
En résumé le système outre manche, depuis longtemps constituant l’avant-garde de l’acceptation des musulmans (non d’intégration car le terme est trop équivoque, souvent signifiant ‘se démettre de sa différence et se fondre’ dans le moule Occidental) est entrain de virer au cauchemar pour nombre de musulmans et ce sous couvert de ‘guerre contre le terrorisme’. Les attaques plus meurtrières menées par les indépendantistes irlandais contre les divers gouvernements britanniques n’ont jamais suscités autant de représailles, de modifications des lois et de haine. La raison est sociologique, fort ancrée dans les mentalité, et aucune loi ne peut changer cela si les esprits et la façon de voir l’autres (de voir le musulmans) n’est...  

2.Posté par msawri le 12/08/2007 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n’arrive pas à imaginer une intégration totale comme semblent le souhaiter les occidentaux. A mon avis, un islam pur ne peut évoluer dans une société où règnent légitimement la liberté sexuelle et l'homosexualité. La marginalisation, l'exclusion et le racisme sont préférables à toute intégration contre nature. Que chaque communauté vive séparée défendant jalousement ses convictions est milles fois meilleurs qu'une cohabitation harmonieuse dans une société où un musulman prosterne côte à côte avec un homosexuel. Ils savent très bien que c’est grâce à la civilisation musulmane qu’ils sont arrivé à cette technologie avancée qu’ils emploient actuellement pour détruire la planète terre pour ne pas dire qu’ils corrompent tout l’univers. Aveuglés par leurs découvertes infernales, ils ne constatent pas leurs ravages, ne pensant qu’à la spoliation pour démontrer hypocritement que les musulmans n’ont été de tout temps que des barbares. Sans les musulmans, les occidentaux sont – ils au moins capables d’exister ? Je formule le vœu que les oulémas se réunissent pour instaurer un compte alimenté par tous les musulmans du monde pour qu’un jour, lorsque les fonds le permettront, les croyants installés ailleurs réintégreront leur pays d’origine. Projet impossible ? Essayez mais ne tabler pas sur demain pour réussir. Laissons le temps s’écouler et Dieu le Très Grand est capable et puissant sur toute chose.





3.Posté par msawri le 13/08/2007 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suite à mon commentaire ci-dessus: surtout n'éxigeons rien à nos gouvernements. Il ne faut pas leur en vouloir. Il font l'objet du chantage et sont sous pression des grandes puissances, cause de tous nos malheurs. Ce qu'ils donnent ces pays d'une main, ils en arrachent mille fois plus par l'autre.