Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hénin-Beaumont : le FN fait fermer le local de la LDH

Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Avril 2014



L’entrée aux affaires politiques du Front national à Hénin-Beaumont ne se fait pas en douceur. Élu dimanche 23 mars dès le premier tour des élections municipales à la tête de cette ville du Pas-de-Calais, le frontiste Steeve Briois a pris la décision de déloger la Ligue des droits de l'Homme (LDH), rapporte France Info.

La section locale de l’association qui disposait gratuitement depuis une dizaine d’années d’un local de 20 m² a proximité de l’hôtel de ville ne pourra plus en disposer. Elle paye son engagement contre le FN dont elle avait encore dénoncé les idées lors de la campagne des municipales. « La Ligue des droits de l'Homme est une association politisée. Dès l'instant où elle s'immisce dans la vie municipale avec des a priori, on compte les liens », a argué Steeve Briois, qui estime que le prêt du local est « injustifié ».

Alain Pruvot, président de la section locale de la LDH, fait savoir que « c'est la première fois (qu'il) entend un maire tenir des propos semblables ». « C'est un premier dérapage, c'est évident. Nous allons proposer de mettre en place un comité citoyen de vigilance républicaine », indique-t-il. Sommée de quitter les lieux, l’association devrait également dire adieu à la subvention de 300 € par an qu’elle percevait des différentes municipalités qui se sont succédées à Hénin-Beaumont.

Les conséquences inquiétantes de la victoire du FN dans une dizaine de villes ne se font pas attendre.

Lire aussi :
Pas de halal dans les cantines des villes FN
Mantes-la-Ville : les musulmans inquiets pour leur projet de mosquée
Les villes dirigées par l’extrême droite, victoire symbole du FN à Marseille