Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fréjus : contre l'avis du FN, la mosquée ouvrira pour l'Aïd

Rédigé par La Rédaction | Lundi 21 Septembre 2015



Belle victoire pour les musulmans de Fréjus (Var). Après un long bras de fer judiciaire, le tribunal administratif de Toulon a ordonné le 17 septembre à la mairie de Fréjus, gérée par le Front national depuis 2014, l’ouverture exceptionnelle de la nouvelle mosquée pour le jour de l'Aïd jeudi 24 septembre.

Le juge dés référés a également condamné la municipalité à verser 1 000 euros à l'association cultuelle El Fath, administratrice de l’édifice religieux qui n'avait pas obtenu l'autorisation d'ouvrir. La mairie avait tout fait pour empêcher l’ouverture de la mosquée malgré des travaux terminés, invoquant des raisons de sécurité.

C’est en juin dernier que l'association El Fath a demandé à la municipalité l'autorisation d'ouvrir le bâtiment, après avoir assemblé les conditions de sécurité nécessaires. Mais la ville n’ayant pas rendu de réponse dans le délai imparti de deux mois, la demande valait comme refus. Le juge administratif a lancé un ultimatum de quinze jours au sénateur-maire FN David Rachline pour réexaminer sa position sur ce refus d'autorisation, considéré comme illégal.

L'édifice est composé de salles de prière pour les hommes et les femmes, une salle de réunion, une bibliothèque, des espaces verts. L'espace culturel s’élève sur deux niveaux représentant prés de 1 464 m². Il peut accueillir jusqu'à 700 fidèles.

Lire aussi :
Mosquée de Fréjus : la justice autorise la reprise des travaux, le FN refuse
Le FN veut arrêter la construction de la mosquée de Fréjus
Avec le FN à la mairie, triple galère pour bâtir une mosquée
Journées du patrimoine : à la découverte de la présence historique musulmane





Loading