Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Football : la FIFA gênée par la tenue voilée des Iraniennes

Rédigé par La Rédaction | Mardi 7 Juin 2011



Un bas de survêtement, un maillot recouvrant entièrement le corps et un foulard masquant la chevelure, telle est la tenue officielle des footballeuses iraniennes imposée par les autorités de leur pays. Si celle-ci correspond au code vestimentaire des personnes voilées, elle pourrait bien les empêcher de participer aux Jeux olympiques de Londres en 2012, rapporte Le Monde.

Selon la Fédération internationale (FIFA), les tenues portées par la sélection féminine contrevient à ses règlements.

Un délégué de la FIFA a ainsi interdit aux joueuses iraniennes, vendredi 3 juin à Amman, de pénétrer sur le terrain pour disputer leur match de second tour de qualification pour les Jeux contre la Jordanie, ce qui hypothèque grandement les chances de la sélection féminine d'être présente à Londres en 2012.


La tenue de l'équipe iranienne de football, ici à Amman le 3 juin, ne plaît pas à la FIFA.
La tenue de l'équipe iranienne de football, ici à Amman le 3 juin, ne plaît pas à la FIFA.
La Fédération iranienne a fait appel de cette décision. Interdite de compétition l'an dernier, l'équipe féminine avait modifié son équipement et pensait avoir obtenu l'agrément de la FIFA.

« Nous avons fait les corrections demandées et nous avons disputé une rencontre ensuite. Nous avons joué le tour suivant et personne ne nous en a empêchés, personne n'a trouvé à y redire », a déclaré la responsable du football féminin à la Fédération iranienne, Farideh Shojaei.

Le règlement de la FIFA pour les Jeux de Londres stipule que « les joueurs et les dirigeants ne doivent pas arborer sur leur tenue de jeu ou d'équipe de message ou de slogan d'ordre politique, religieux, commercial ou personnel. »

« En fait, cette tenue n'est ni religieuse, ni politique, et elle ne causera aucun préjudice aux joueuses. Ils (les dirigeants iraniens, ndlr) l'on démontré, M. Blatter (président de la FIFA, ndlr) en a convenu », a ajouté la responsable iranienne. La FIFA n'a pas fait à ce jour de commentaires sur cette affaire.

Lire aussi :
En Iran, les chiens pourraient être interdits
Iran : une banque au personnel et aux clients 100 % féminin