Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Estrosi veut « mater » les Roms et les gens du voyage

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Juillet 2013



Invité du « Grand Rendez-vous » Europe 1-i>Télé-Le Parisien-Aujourd'hui en France dimanche 7 juillet, Christian Estrosi ne s'est pas seulement attaqué à l’islam. Le député-maire de Nice s’en est pris aux Roms et aux gens du voyage.

Revenant sur le cas de gens du voyage occupant illégalement des terrains à Nice, Christian Estrosi a dénoncé la circulaire Valls de l'été 2012, qui a rendu selon lui plus difficile les expulsions, laissant les maires « livrés à eux-même ».

Le député UMP a alors l'amalgame avec les Roms. Il n’a pas hésité à appeler les maires de France à « la révolte ». « Nous disposons de moyens qui nous permettent de le faire », a-t-il déclaré.

Pour cela, il leur conseille d’appliquer son « mode d’emploi ». L’édile se met alors à expliquer la méthode qu’il a mis en place pour déloger des gens du voyage installés sur un terrain de football à Nice.

« J'en ai maté d'autres, je vous materai », raconte-t-il leur avoir dit. « La première chose que je fais, c'est de vous mettre des caméras partout, pour surveiller vos faits et gestes. On va noter ceux qui rentrent, sortent, à quelle minute, à quel moment et ce que vous allez faire partout, dans la ville, dans la métropole », a-t-il expliqué. « Quand on entre par effraction quelque part, on est un délinquant. », a encore lancé Christian Estrosi.

Ces propos virulents ont vite fait réagir la gauche et les associations de défense des Roms. « C'est quasiment un appel à des pogroms. Ce sont des propos d'un chef d'une milice et pas d'un élu digne de la République », a ainsi dénoncé Eduardo Rihan-Cypel, député et porte-parole du Parti socialiste.

Deux jours avant les propos du maire de Nice, Jean-Marie Le Pen avait déjà choqué en dénonçant la présence « urticante et odorante » des Roms dans la ville.

A l'approche des municipales de 2014, cette population devrait encore subir les foudres de la classe politique de l'extrême droite et de la droite.

Lire aussi :
Estrosi dérape sur l’islam, incompatible avec la démocratie
Chahuté par des islamophobes, Christian Estrosi porte plainte (vidéo)
Nice : Christian Estrosi veut un poste de police, pas une mosquée
Le Pen dénonce la présence « urticante et odorante » des Roms (vidéo)