Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Livres

En finir avec les idées fausses sur la laïcité, par Nicolas Cadène

Rédigé par Radjaa Abdelsadok | Vendredi 4 Décembre 2020 à 11:55

           


L'avis de Saphirnews

Dans un contexte où la laïcité figure régulièrement au cœur d'âpres débats publics en France, Nicolas Cadène propose, à l'aune de son expertise en sa qualité de juriste et de rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, de réexaminer nos certitudes avec En finir avec les idées fausses sur la laïcité.

« Les signes religieux n'ont rien à faire dans l'espace public », « Etre laïque, c'est être athée », « La laïcité est contre les religions », « L'islam n'est pas compatible avec la laïcité », « La laïcité interdit le burkini sur la plage », « L'école laïque s’oppose aux convictions religieuses des élèves », « Un-e candidat-e à une élection n’a pas le droit de porter de signes religieux », « La laïcité est une exception française »... Au total, ce sont 95 idées préconçues sur lesquelles l'auteur revient en apportant, à l'aune de l'histoire et du droit français, des réponses sourcées et claires. Ces clés de compréhension, les lecteurs sont appelés à se les réapproprier pour garantir des débats plus sereins sur la laïcité.

En finir avec les idées fausses sur la laïcité, par Nicolas Cadène

Une contribution nécessaire à l'apaisement des débats

Pour Jean-Louis Banco, président de l'Observatoire de la Laïcité, si ce principe républicain fait l'objet d'innombrables confusions, c'est parce que « chacun a souvent tendance à identifier sa propre vision subjective de ce que la laïcité devrait être dans l’absolu ». S'il y a bien une pluralité d'interprétations intellectuelles de la laïcité, il n'y a en droit, qu'une définition qui s'applique : « La laïcité, c'est, juridiquement, la séparation entre les organisations religieuses et l’État. Il en découle la neutralité de celui-ci. »

« Lorsqu'elle est bien comprise et bien appliquée, la laïcité est un trésor et un formidable outil de cohésion nationale. (…) Mais lorsqu’elle est pervertie, c’est cette même cohésion nationale qui en est la première victime. Alors que la France traverse une crise de nature multiple et que les tensions sociales sont vives, faisons, collectivement, preuve de responsabilité », lance le préfacier de l'ouvrage.

Afin de sortir des confusions et des instrumentalisations de la laïcité, Nicolas Cadène déconstruit ici, avec pédagogie, les préjugés et interpelle les représentations de chacun qui sont sans cesse à interroger. C'est « un voyage en laïcité concrète » qui est offert aux lecteurs à travers, assurément, ce qui est un livre de référence, conçu en partenariat avec Solidarité laïque, la Ligue de l’Enseignement et la Ligue des droits de l’Homme.

Présentation de l'éditeur

« Certaines religions sont incompatibles avec la République » ; « Les signes religieux n'ont rien à faire dans l'espace public », « À l'école, on a pas le droit de parler religion »... Bien que régulièrement brandie comme argument massue dans les médias et les débats politiques, la laïcité fait l'objet de fantasmes. Dans un contexte de peurs multiples, nombre de discours visent à imposer un « durcissement » de la laïcité dans le but, parfois inavoué, de réduire les libertés qu'elle garantit et de multiplier les interdits qu'elle prévoit. Au risque de la dénaturer. Les exemples de polémiques à ce sujet se sont multipliés ces dernières années, se focalisant essentiellement sur l'islam.

Pour sortir des préjugés et garantir un débat serein, il paraît indispensable de se réapproprier point par point la laïcité telle que définie par le droit et telle qu'elle découle de notre histoire : déconstruire les confusions, les idées reçues et les représentations fausses. Face aux replis identitaires (de tous ordres), aux contestations et aux pressions contre la République, mais aussi face à l'instrumentalisation dangereuse et de plus en plus courante de la laïcité, ce livre s'attache à définir ce qu'elle rend possible et ce qu'elle interdit, et sous quelles conditions.

Présentation de l'auteur

Nicolas Cadène est le rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité depuis 2013. Juriste et investi dans le monde associatif, il est également l’auteur de La laïcité pour les nuls (Éditions First, 2016, rééd. 2017) et co-auteur de différents plans nationaux de formation à la laïcité.

Jean-Louis Bianco, le préfacier, est le président de l’Observatoire de la laïcité depuis 2013. Conseiller d’État, il a été secrétaire général de l’Élysée de 1982 à 1991, puis ministre des Affaires sociales et ministre de l’Équipement. Il est l’auteur aux Éditions de l’Atelier de La France est-elle laïque ? (2016) et co-auteur de L’après-Charlie (2015), avec Lylia Bouzar et Samuel Grzybowski.

Nicolas Cadène, En finir avec les idées fausses sur la laïcité, Editions L'Atelier, octobre 2020, 160 pages, 10 €