Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ecologie : les religions lancent un parc de méditation à Lausanne

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 3 Septembre 2015



Ecologie : les religions lancent un parc de méditation à Lausanne
Dans le parc Milan, une quinzaine de panneaux accrochés aux arbres interpellent le promeneurs : « Islam : sur la terre », « La Terre vue du judaïsme », ou « Arbre et vie spirituelle ». C’est le résultat d’un projet monté par les associations religieuses de la ville suisse de Lausanne. La promenade guide ensuite vers le jardin botanique tout près du parc Léman, avec la découverte de la symbolique religieuse du lotus, qui représente l’éveil chez les bouddhistes, mais aussi l’olivier, arbre évoqué dans les trois religions monothéistes, ainsi que la vigne, le figuier ou le palmier.

L’idée du chemin de méditation a été lancée il y a plusieurs années par l’Église réformée. Puis l'ont rejoint cette année les chrétiens, les juifs, les musulmans, les bouddhistes et les bahaïs. Le thème est abordé sur la base des textes fondateurs de la Bible, du Coran, de la Torah mais aussi par les écrits de penseurs plus contemporains tels que Abdu’l-Bahá (1844-1921), figure de la foi bahaïe, le maître bouddhiste Thich Nhat Hanh ou encore le jésuite Teilhard de Chardin (1881-1955).

L’initiative s’inscrit dans le cadre de l’année internationale des sols décrétée par l’ONU. Elle prend également tout son sens peu après l’encyclique « Laudato si » du pape François, qui a replacé l’écologie parmi les priorités des croyants. Sans oublier la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Les arbres et plantes du parc peuvent encore être admirés jusqu'au 15 septembre.

Lire aussi :
Suisse : l'inauguration en grande pompe de la Maison des religions
La Déclaration d’Istanbul interpelle les musulmans du monde pour l’écologie
Ecologie, les leçons au monde à retenir du pape François
Les religions de France engagées pour le climat
Islam et écologie : la voix de Tareq Oubrou
Jeûner pour la justice climatique, un geste militant qui transcende les religions