Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Difficile d'être une femme dans le monde arabe

| Jeudi 21 Décembre 2006



Les discriminations entre hommes et femmes restent monnaie courante dans le monde arabe, selon le rapport annuel du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) consacré à la région, rendu public à Alger mercredi.

Des "changements significatifs et progressifs" sont préconisés à l'adresse des gouvernants. "Dans de nombreux aspects de leur vie, les femmes arabes ne peuvent toujours pas exploiter pleinement toutes leurs capacités, car les libertés civiles et politiques, le savoir, la santé, la richesse et la sécurité personnelle leur sont refusés", constate le rapport.

Le PNUD note par ailleurs que le meurtre des femmes dit "d'honneur", résultat d'une "coutume tribale", est toujours d'actualité dans "plusieurs sociétés arabes", et rappelle, également, que les "violences domestiques" sont courantes dans la région.

Au chapitre des droits juridiques, il est noté que si la plupart des pays arabes, 17 sur 21, ont signé et ratifié la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, ils ont cependant formulé de "nombreuses réserves" sous prétexte de contradiction entre les articles et la législation nationale ou la loi islamique (la charia).

Parmi ces Etats figure l'Algérie qui a émis des réserves sur plusieurs articles, portant notamment sur l'obligation de l'égalité devant la loi, l'égalité concernant la capacité juridique dans les affaires civiles, celle des droits à la nationalité, le mariage et les relations familiales.

Conscient de l'ancrage de la religion dans l'espace arabe, le rapport n'omet pas de souligner qu'"aucune force politique ne peut faire semblant d'ignorer que la religion, l'Islam en particulier, est un élément crucial du tissu culturel et spirituel du peuple arabe".

Concernant les gouvernements arabes, il leur est reproché les reformes mensongères et la multiplication des restrictions des libertés publiques pour se maintenir en place.

Néanmoins, des évolutions positives sont notées à leur actif. En matière d'éducation, par exemple, des efforts considérables ont été accomplis selon le PNUD. Douze pays arabes dont l'Algérie sont parvenus à l'égalité des sexes dans l'enseignement supérieur.