Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des mesures pour lutter contre la discrimination « socio-territoriale » à l'emploi

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 14 Juillet 2010



La lutte contre les discriminations en entreprises continuent. Commandé par le Centre d'analyse stratégique (CEA), le bureau d'études Deloitte a remis mardi 13 juillet au ministre de l'Immigration Éric Besson un rapport sur la diversité dans les entreprises.

Quinze mesures y sont préconisées : parmi elles, celle d'inscrire dans la loi le lieu de résidence comme critère de discrimination. Le rapport rappelle également que les « populations issues de la diversité peinent toujours à accéder à un emploi ». Ainsi, la plupart des testings effectués en France depuis 10 ans indiquent qu’un homme portant un nom et un prénom maghrébin a, en moyenne, 4 à 5 fois moins de chances qu’un candidat « de référence » (nom et prénom français) d’être convoqué à un entretien d’embauche. Les jeunes issus de l'immigration connaissent ainsi un taux de chômage en moyenne trois fois plus élevé que leurs concitoyens.

Longtemps mise à l'écart, la diversité dans les entreprises commence à être prise en main par les gouvernements et par les entreprises elles-mêmes. Mais cette question reste l'apanage des grandes, voire des très grandes entreprises, telles L'Oréal, Volvo, Johnson & Johnson ou encore Casino.

En savoir plus sur le rapport La Promotion de la diversité dans les entreprises : les meilleures expériences en France et à l’étranger :
Télécharger la note de synthèse (29 pages)
Télécharger le rapport complet (125 pages)

Lire aussi :
Contre les discriminations à l'emploi : des colloques et des recrutements
Un site consacré aux discriminations en entreprise
Discriminations : le marché du travail gangrené par l’islamophobie
La HALDE épingle de nouveau les discriminations au travail
Discriminations : la HALDE toujours plus réclamée
Parité en entreprise, « une égalité (encore) sous conditions »




Loading