Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La HALDE épingle de nouveau les discriminations au travail

Rédigé par La Rédaction | Lundi 1 Février 2010



La HALDE a publié en partenariat avec l'OIT (Organisation internationale du travail) la 3e édition de son baromètre sur la perception des discriminations au travail.

Selon le rapport, 36 % des salariés du privé disent avoir subi une discrimination (sondage réalisé par le CSA aupès de 1 000 personnes du privé et de la fonction publique en 2009). 32 % des sondés ont subi une discrimination liée à leur origine ethnique. Les premières causes de discrimination dans la fonction publique sont la grossesse et la maternité (31% des sondés). 42 % estiment subir des discriminations de la part de leur supérieur hierarchique direct, et 46 % de la direction.

L'étude révèle aussi une autocensure en progression : 40 % des salariés témoins d'une discrimination n'ont rien dit, par crainte de « représailles» pour 22 % d'entre eux. Le rapport pointe également du doigt une inégalité hommes-femmes persistante : la majorité des entreprises sondées se dit favorable à l'instauration d'un quota de 40 % de femmes dans les grandes entreprises notamment.

Parmi les pratiques efficaces, la HALDE recommande l'utilisation du CV anonyme.


Lire aussi :
La HALDE enquête sur les discriminations à France Télévision et Radio France
Ramadan en entreprise : manager la diversité
Diversité religieuse : « Ces questions correspondent à un besoin réel des entreprises »
Discriminations : sombre rapport
Le label Diversité décerné à sept entreprises
« Plusieurs de nos directeurs d’hôtel en France sont d’origine africaine ou maghrébine »
Porter un prénom arabe ou musulman a des effets discriminants
Emploi : Kader moins chanceux que Julien
Emploi : il vaut mieux s'appeler Alain que Mohamed




Loading












Recevez le meilleur de l'actu