Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Chapeau l'artiste ! Une ex-église devenue mosquée, la première de Venise

Rédigé par La Rédaction | Lundi 11 Mai 2015



Une église désaffectée transformée en mosquée à Venise pour la Biennale qui se tient du 9 mai au 22 novembre.
Une église désaffectée transformée en mosquée à Venise pour la Biennale qui se tient du 9 mai au 22 novembre.
« La première mosquée de la ville historique de Venise » est née. Enfin, presque. Christoph Büchel, artiste islandais et suisse, a transformé une ancienne église catholique de Venise en mosquée, ce qui en fait la seule et unique de la ville, mais seulement pour la durée de la Biennale d’Art contemporain qui a ouvert ses portes du 9 mai jusqu'au 22 novembre. L'artiste de 48 ans, qui a eu pour mission d'imaginer le pavillon officiel de l’Islande, n'a pas manqué d'interpeller le public.

Si la ville italienne a longtemps été la porte d’accès à l’Orient et comporte de nombreux signes de la culture islamique, aucune mosquée n'est ouverte à ce jour. Christoph Büchel a eu du mal à trouver un lieu adapté. Il a finalement jeté son dévolu sur l'église Sainte-Marie de la Miséricorde une église baroque désaffectée du quartier de Cannaregio qui appartient à un propriétaire privé, dans laquelle aucun rite religieux n’a jamais été célébré depuis plus de 40 ans.

La municipalité vénitienne a vu ce projet d’un très mauvais œil. Sur des arguments « sécuritaires », redoutant qu’un lieu de prière musulman non officiel attire des menaces terroristes ou un rejet de la population du quartier, elle a multiplié les obstacles. La veille de l’inauguration, les autorités menaçaient encore de l’interdire. La mosquée a cependant bel et bien ouvert ses portes comme prévu, avec une vraie prière musulmane, célébrée par un authentique imam. Christoph Büchel a pris soin de décorer la mosquée avec des calligraphies de versets du Coran et autres tapis de prière.

Cette performance artistique a évidemment une forte portée politique, appréciée de la communauté musulmane de Venise dans un climat de montée de l'islamophobie en Italie. Les musulmans devraient pouvoir profiter de « l’œuvre d’art contemporain » jusqu'en novembre.

Lire aussi :
Une loi anti-mosquée votée en Italie dans l'indifférence générale (vidéo)