Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Canada : deux mosquées de Toronto ciblées par des actes de vandalisme répétés

Rédigé par | Mercredi 26 Août 2020 à 08:00

           


Deux mosquées de Toronto ont été vandalisées par six fois en moins de deux mois depuis juillet 2020. © Muslim Association of Canada
Deux mosquées de Toronto ont été vandalisées par six fois en moins de deux mois depuis juillet 2020. © Muslim Association of Canada
Fenêtres cassés, graffitis inscrits sur les murs en arabe… Deux mosquées situées dans le centre-ville de Toronto, au Canada, ont fait l’objet de six actes de dégradation depuis le 1er juin, dont trois en un mois, dénonce l’Association musulmane du Canada (AMC).

L’organisation a interpellé les autorités de la ville, exprimant son inquiétude face à la multiplication de ces agressions. « Ces incidents se produisent maintenant à un rythme effrayant et nous ne pouvons pas accepter d'attendre plus longtemps l'intervention de la police. La communauté musulmane a besoin que les autorités locales assument leurs responsabilités et offrent une protection nécessaire en ces temps difficiles », fait-elle savoir dans un communiqué publié lundi 17 août, au lendemain du dernier acte de vandalisme.

« Ces attaques sont destinées à intimider la communauté musulmane. Nous avons besoin que les responsables de notre communauté se lèvent et agissent face à ces incidents car nous ne pouvons pas risquer la sécurité d'un membre quelconque de notre communauté », a-t-elle souligné.

En réponse, Alex Li, un membre de la police torontoise travaillant pour la cellule contre les crimes de haine, a assuré au site Toronto.com que « l'enquête continue d’être menée comme il le fallait ». Un autre membre de la police locale a affirmé que six investigations avaient été conduites aboutissant à deux arrestations.

Des attaques « contraires aux valeurs » de Toronto

Dans un communiqué partagé mardi 18 août sur ses réseaux sociaux, John Tory, le maire de Toronto a exprimé son inquiétude et sa solidarité avec la communauté musulmane locale : « Toute forme d’attaques à l’encontre d’un lieu de culte ou de tous ceux qui s’y rendent m’inquiète beaucoup. Les fidèles s’y rassemblent pour prier, et dans la paix. Créer de la peur via des actes de destruction est contraire aux valeurs de notre ville et peut avoir un impact durable sur les habitants qui compte sur ces valeurs. »

Kristyn Wong-Tam, sa conseillère municipale, a elle aussi fait part de sa colère, invitant la population torontoise « à lutter contre toute forme de racisme et de sectarisme », et à aider la police dans son enquête.

Plusieurs élus régionaux et nationaux ont également manifesté leur soutien à la communauté musulmane de Toronto. Le Premier ministre de l’Ontario Doug Ford, s’est dit « horrifié », déclarant qu’« il n’y avait pas de place pour ces comportements dégoûtants » au sein de la société canadienne.