Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bruxelles ville majoritairement musulmane d'ici 20 ans

| Jeudi 13 Mars 2008



Selon un sondage réalisé pour le quotidien La Libre Belgique, la RTBF et l'Université catholique de Louvain, la capitale belge Bruxelles pourrait être une ville à majorité musulmane d'ici une vingtaine d'années.

Toujours selon ce sondage, publié mardi 11 mars, dans la partie francophone du pays, 46,9% des personnes sondées se disent chrétiennes et 12% musulmanes, les 41,1% restants se disant "croyants", sans pour autant se réclamer d'une religion en particulier, athée ou agnostique.

Actuellement, un tiers des Bruxellois seraient musulmans, ce qui fait dire à Olivier Servais, sociologue et anthropologue des religions à l'UCL, que "dans 15 ou 20 ans", de par leur taux de natalité, les musulmans devraient être majoritaires. Pour Olivier Servais, "l'intensité" de la pratique de l'islam, "c'est presque identitaire" pour les musulmans

Et même s'il prône la prudence quant à ses projections dans l'avenir, Olivier Servais estime que la situation est dangereuse en raison de l'échec de la Belgique dans l'institutionnalisation de l'islam, l'Exécutif des musulmans de Belgique s'étant dissout récemment.

"Les formes institutionnelles qu'on a projetées sur l'islam sont purement occidentales", affirme-t-il, ajoutant qu'"il y aura peut-être une revendication claire d'islam" et qu'il n'excluait pas "des explosions liées à des explosions sociales".

"L'essentiel de l'islam belge est un islam paisible et familial", insiste cependant Olivier Servais, selon lequel le "consensus à la belge" semble applicable à la population musulmane, alors qu'au même moment, même s'il estime que "c'est une réponse insuffisante", les partis politiques présentent de plus en plus de candidats issus de la diversité, en particulier des musulmans.




Loading










Votre agenda