Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Boycott : deux militants pro-palestiniens relaxés

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 15 Octobre 2010



Le tribunal correctionnel de Pontoise, en région parisienne, a prononcé, jeudi 14 octobre, un non-lieu pour vice de procédure dans le procès de la sénatrice des Verts Alima Boumediene-Thiery et d’Omar Slaouti du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), jugés pour « provocation à la discrimination d´une personne en raison de son appartenance » après avoir appelé au boycott des produits israéliens en mai 2009 dans un supermarché Carrefour du Val-d´Oise.

Le Bureau national de la vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), qui a déposé plus de 80 plaintes similaires sur toute la France, est débouté. « Les demandes d´enquête adressées par le parquet aux enquêteurs de la PJ n´ont pas été régulières dans la forme », a estimé la cour, qui n’a donc pas statué en faveur des deux militants sur fond, à savoir si les appels au boycott des produits israéliens sont légaux ou non. Le parquet a dix jours pour faire appel de cette décision.

« J´aurais aimé que cela aille sur le fond mais la justice a montré qu´on ne peut pas faire n´importe quoi », a déclaré à la presse Alima Boumediene-Thiery, entourée d’une centaine de sympathisants, parmi lesquels quelques élus, arborant des banderoles portant l´inscription « Des sanctions contre Israël, pas contre nous ».

Lire aussi :
La campagne de boycott d'Israël secouée par des procès en série