Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Boubakeur reçoit Copé et dit « oui » au débat sur l’islam

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Mars 2011



C’était trop beau pour être vrai. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris est revenu sur ses positions tenues jeudi 10 mars concernant le débat sur l’islam. Lui qui désirait l’annulation de celui-ci et qui tenait des propos plutôt durs à l’égard du secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a changé d’avis lundi 14 mars et accepte finalement de participer au débat.

« L'Institut musulman de la Mosquée de Paris souhaite (...) apporter une contribution constructive à ce débat sur la laïcité, principe fondamental de la République cher à tous les citoyens français, et particulièrement ceux de confession musulmane », a signalé le recteur suite à sa rencontre, samedi 12 mars, avec M. Copé, qui l'aurait « assuré des bonnes intentions du débat sur la laïcité ».

Le collectif Banlieues Respect, qui a fait partie des organisateurs de la conférence de jeudi soir, se dit « écœuré » par le « revirement indigne et à 180 degrés » de Dalil Boubakeur dans un communiqué et dit être « au regret de constater que la Grande Mosquée de Paris a perdu toute crédibilité auprès d'une large majorité de français musulmans » d’autant plus que le le recteur M. Boubakeur a « regretté les propos excessifs et insultants tenus par certains intervenants lors de la soirée ».

Ce revirement fait suite au limogeage du conseiller à la diversité de Nicolas Sarkozy, Abderahmane Dahmane, lui-même membre de la Grande Mosquée de Paris. Pas sûr que ce dernier ou que les musulmans de France apprécient la nouvelle position du recteur.

Lire aussi :
Un proche de Sarkozy limogé pour sa critique de l'UMP
Débat sur l’islam : le coup de colère d’un militant UMP musulman
Les Arabes à la mer : l’UMP met le cap vers l’extrême droite
Sarkozy veut un débat sur l’islam en/de France, mais la France en veut-elle ?
Islamophobie politique : forte de 20 % d'intentions de vote, Marine Le Pen s’amuse du débat de l’UMP
L’UMP veut (encore !) occuper le terrain sur l’islam
Sarkozy enterre à son tour le multiculturalisme