Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

Black M à Verdun : la mairie dénonce le « déferlement de haine et de racisme »

Lettre ouverte de Black M

Rédigé par | Vendredi 13 Mai 2016

La mairie de Verdun a annoncé l'annulation du concert de Black M qui devait se dérouler lors du centenaire de la bataille de Verdun le 29 mai. Face à l'énorme polémique, le rappeur a décidé de répondre à la haine en rappelant son histoire familiale dans une lettre ouverte poignante.



Black M à Verdun : la mairie dénonce le « déferlement de haine et de racisme »
À l'occasion du centenaire de la bataille de Verdun fin mai, le rappeur Black M devait se produire en concert lors de la cérémonie de commémoration. A l'issue d'une réunion jeudi 12 mai, la municipalité de Verdun a annoncé l'annulation du spectacle de l'artiste hip-hop. Dans un communiqué, le maire Samuel Hazard dénonce « une polémique d'ampleur sans précédent (qui) a été orchestrée ». Depuis quelques jours, l'élu affirme assister « à un déferlement de haine et de racisme».

Plusieurs personnalités de droite ont exprimé leur opposition à une prestation du rappeur, parmi lesquelles Robert Ménard, Nadine Morano, Florian Phillipot, Hervé Mariton, François Fillon ou encore la députée frontiste Marion-Maréchal Le Pen qui avait déclaré apprécier la musique de la Sexion d'Assaut, groupe dont est issu le rappeur... Sur les réseaux sociaux, le hashtag #VerdunSansBlackM a émané du mouvement de contestation.

« Nous sommes alertés par les services de l'État de risques forts de troubles à l'ordre public », explique la mairie. C'est pourquoi, « la majorité municipale et le maire de Verdun, en concertation avec la région et le département, sont contraints d'annuler le concert», précise le maire (PS) Samuel Hazard.

Que reproche-t-on à Black M au juste ?

Le mouvement anti-Black M doit beaucoup au site identitaire et d'extrême droite Fdesouche qui a mené une campagne contre le rappeur parisien. Le processus est connu et usuel : des paroles retirées de leur contexte (souvent anciennes) et compilées puis mises à disposition du personnel politique en manque d'inspiration pour faire le buzz.

Les paroles instrumentalisées remontent toutes à l'époque où Black M rappait au sein du groupe Sexion d'Assaut qui n'était alors pas encore bombardé sur toutes les stations de radio et télé musicales. Un exemple : en 2010, dans le morceau Désolé, Black M chantait une lettre à ses parents où il exprimait ses regrets et culpabilités : « Je me sens coupable quand je vois tout ce que vous a fait ce pays kouffar ». Le terme « kouffar », qui signifie les mécréants, est brandi comme la preuve de l'infidélité du rappeur d'origine guinéenne à la France. Ceci sans le moindre recul sur l'univers de l'artiste qui reconnaît lui-même dans certains de ses titres avoir des attitudes pas très islamiques.

L'autre motif de haine envers l'artiste est sa prétendue homophobie. En effet, Sexion d'Assaut a été au centre d'une polémique durant l'été 2010 lorsque, peu de temps après le début du succès commercial du groupe, un membre avait assumé en interview son homophobie. Boycotté par plusieurs radios commerciales et des salles de concerts, le crew a présenté des excuses publiques. La « Sexion » s'est ensuite engagée auprès d'associations de lutte contre l'homophobie telles que Le Refuge qui vient en aide aux jeunes gay rejetés par leurs familles. Le 12 octobre 2011, la fédération française des centres LGBT a annoncé avoir signé un accord avec le groupe et avoir pris « acte de la réalisation » de ces engagements, estimant alors la polémique « éteinte ».

La mairie se dit abandonnée

La mairie de Verdun a dû faire face à la réception de milliers de mails et d'appels téléphoniques de protestation, ce à quoi s'est ajouté la plainte du petit-fils d'un poilu devant le tribunal administratif de Paris car Black a M é dans une interview qu'il souhaitait « s'amuser » avec son public le soir de la commémoration.

Samuel Hazard ne cache pas son amertume après ces quelques jours de polémique vaine. « C'est difficile à vivre. Je suis très fatigué et atteint psychologiquement. On voit bien, que dès lors qu'il y a une polémique vous vous retrouvez tout seul », raconte le maire. Il poursuit, témoignant que « depuis deux années, depuis ma rencontre avec le président de la République en mai 2014, j'ai tout fait pour que cette commémoration soit digne afin de rendre hommage aux soldats morts pour notre liberté ».

L'édile rappelle que sa municipalité « a travaillé pour accueillir les jeunes pendant quatre jours avec un programme d'une grande diversité culturelle. Je suis très fier d'avoir contribué et de contribuer à ce message universel. La déception va être grande chez les jeunes. Ils ne comprennent pas. » Pour sa part, Black M a partagé, vendredi 13 mai, une lettre ouverte (plus bas) accompagné d'une photo, déplorant « une polémique incompréhensible et inquiétante ». Il a ainsi rappelé l'engagement militaire de son grand-père, tirailleur sénégalais, pendant la Seconde Guerre mondiale pour ainsi « faire barrière à ces propos haineux ».

Bonjour à tous,

Je m'appelle Alpha Diallo, je suis Français, né en France, à Paris, et j'ai 31 ans. Eduqué par la France, terre d'accueil de mes parents, terre qui m'a vu grandir et permis de vivre de ma passion. Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais - ces mêmes Tirailleurs Sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun.

J'ai ressenti une immense fierté lorsque l'on a fait appel à moi pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l'ensemble des jeunes français et allemands réunis ce jour-là.

Une polémique incompréhensible et inquiétante a malheureusement entraîné l'annulation de ma participation à cette manifestation. Je ne peux rester sans réponse face aux propos d'une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours. Je suis d'autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd'hui toucher des milliers d'autres Français.

Moi, Alpha Diallo, enfant de la République et fier de l'être, souhaite, par ce communiqué, faire barrière à ces propos haineux. Merci à tous ceux qui me soutiennent depuis le début, je ne ferai pas d'autres commentaires.

Peace.
‪#‎ALPHADIALLO‬
‪#‎BLACKM‬






Loading