Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Rédigé par Erkam Emre | Jeudi 8 Novembre 2012

La musique religieuse musulmane connue sous le nom d’anasheed et popularisée par de jeunes artistes originaires de pays aussi divers que la Macédoine, l’Azerbaïdjan ou le Liban, rencontre un succès désormais international.



Les albums des chanteurs religieux modernes ont acquis aujourd’hui une certaine notoriété grâce au soutien de producteurs essentiellement européens et américains, et atteignent à présent des records de vente. Avec des morceaux musicalement colorés, les chanteurs religieux transmettent le message universel de l’islam et interprètent leurs œuvres dans diverses langues, notamment l’anglais et l’arabe.

Ce style de musique a été remis au goût du jour en 1995 par le célèbre artiste anglais Yusuf Islam avec son album La Vie du dernier Prophète et s’est depuis étendu au fil des années dans le monde entier.

Sami Yusuf, Maher Zain, Mesut Kurtis, le groupe Raihan, etc., ces noms désormais célèbres ont occupé le devant de la scène artistique avec des interprétations qui ont su renouveler ce genre musical resté longtemps traditionnel.

Dans leurs albums, cette nouvelle vague de musiciens a exprimé les valeurs musulmanes à travers des compositions interprétées dans les styles R&B, rap, pop. Le style propre de ces jeunes musiciens formés dans leurs pays est connu non seulement des musulmans, mais également, au-delà, d’un public plus large. Leurs chansons, largement diffusées dans les médias sociaux, se positionnent au top de la liste des ventes.

Gros plan sur une nouvelle génération de chanteurs religieux qui a réussi à concilier islam et star system.

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Zain Bhikha : le vétéran

Zain Bhikha, un artiste sud-africain, est peut-être le plus ancien des chanteurs religieux modernes.

Bikha, qui possède une maison de production à son nom, est passé sur le devant de la scène avec Yusuf Islam et l’artiste musulman canadien Dawud Wharnsby.

Auteur de plusieurs chansons sur des thèmes islamiques, l’artiste, à la voix au timbre rare, s’est fait remarquer par sa participation dans la bande originale du dessin animé de Walt Disney Le Roi Lion.

Actuellement, il travaille sur un projet d’apprentissage de la musique destiné aux enfants et présente une émission sur la télévision indienne. Parmi ses titres les plus célèbres figurent Allah Knows, A Is for Allah, Allah Hu Allah et Better Day.

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Sami Yusuf : la pop star du monde musulman

Sami Yusuf, issu d’une famille d’origine azérie, est né et a grandi à Londres. A 3 ans, Yusuf chantonnait de petites mélodies ; à 9 ans il monte sur scène et chante ses premières chansons.

Son grand talent musical n’a été cependant découvert qu’après que son père lui eut offert un tombak, un instrument à percussion iranien. Sami Yusuf prenait également des cours de musique et a étudié en parallèle le droit au King’s College de Londres.

Même s’il se sentait souvent tiraillé entre son aspiration pour la musique et ses cours de droit, Sami Yusuf a sorti son premier album Al Mu‘allim à 23 ans. C’est rapidement le grand succès, et certains médias n’hésitent plus à le présenter comme la nouvelle pop star du monde musulman. L’album Al Mu’allim, sorti en 2003, a été vendu à plus de 2 millions d’exemplaires.

Parmi les morceaux les plus appréciés, citons Al-Muallim, Supplication, Ya Mustafa et The Creator. Le musicien travaille en ce moment sur un nouvel album et donne des concerts dans plusieurs pays, dont la Turquie.

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Mesut Kurtis sur la voie de la musique soufie

Mesut Kurtis, né à Skopje en 1981, est un Macédonien d’origine turque. Il est issu d’une famille religieuse et conservatrice, qui émigre en Angleterre alors qu’il est encore jeune.

Il poursuit au pays de Galles un master en sciences islamiques. Il s’intéresse alors à la musique soufie et devient soliste dans des groupes de chants religieux.

Grandir dans la culture balkanique lui a donné beaucoup d’atouts. Kurtis parle 5 langues et interprète ses chants en anglais, en arabe et en turc. Il fait partie des chanteurs religieux de la nouvelle génération, plus proche de la tradition des chants turcs avec des morceaux comme Sevgili, No One But Allah, Burdah et Alaika.

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Maher Zain : du R&B sur des thèmes religieux

Maher Zain est né en 1981 à Tripoli, au Liban. Il émigre en Suède avec toute sa famille alors qu’il est âgé de huit ans.

Il compose très vite des œuvres essentiellement R&B. Bien qu’il ait terminé ses études de génie aérien, la musique a toujours occupé une place plus importante dans sa vie. Il décide donc de poursuivre sa carrière artistique.

Maher Zain, qui composait ses œuvres en Suède en collaboration avec son producteur d’origine marocaine, a continué son travail mais aux Etats-Unis.

De retour en Suède, il s’oriente vers l’écriture de chansons R&B sur des thème islamiques. En 2009, il sort un album intitulé Thank You Allah, qui a rapidement brisé les records de vente dans le monde.

Maher Zain a obtenu 8 disques de platine en Malaisie en 2011. Le morceau intitulé Freedom, sur le printemps arabe, fait partie des chansons les plus écoutées sur le Web.

Raihan : honoré par le prince Charles

Raihan est un groupe de chant religieux composé de 5 Malaisiens qui s’est fait connaître pour la première fois en 1996, année où leur album Puji-Pujian a brisé les records de vente dans leur pays. Leur premier album a été vendu à 3,5 millions d’exemplaires dans le monde. Ils ont été désignés pour recevoir la médaille d’honneur du prince Charles en 1997. En 2001, le groupe Raihan perd un de ses membres, Azhari Ahmed, juste avant la cérémonie de remise de la médaille. Le groupe travaille avec des personnalités importantes telles que Yusuf Islam et fait partie des groupes de chant religieux les plus appréciés dans le monde. Parmi leurs plus grands succès figurent Thank you Allah, 25 Rasul, Syukur, Kasih Sayang et Assolatuwassalam.

R&B, rap, pop : la nouvelle vague de la musique religieuse

Hamza Robertson : l’artiste converti à l’anasheed

Le parcours de Hamza Robertson est un peu différent. Le jeune artiste s’appelle en réalité Tom Robertson et est né en 1982, dans la ville anglaise de Lancashire.

Tom a grandi dans une famille chrétienne avant de se convertir à l’islam à l’âge de 21 ans. Passionné par la musique et les arts de la scène depuis son plus jeune âge, Hamza Robertson a toujours joué du piano jusqu’à ses 20 ans, et a été soliste dans de petits groupes de musique.

Le Britannique sort de l’anonymat en 2007 avec un album dont les morceaux les plus connus sont Your Beauty, My Hero, The Mountain, He Is One et O Allah.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu