Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : la campagne islamophobe accusée de plagiat

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 9 Octobre 2013



"Jugements" de l'artiste Rosea Lake.
"Jugements" de l'artiste Rosea Lake.
La campagne islamophobe lancée par l’association flamande Femmes contre l'islamisation (VTI) en Belgique devant les tribunaux. Après Christian Louboutin, fondateur de la célèbre marque de chaussures de luxe à semelles rouges utilisée dans des affiches répugnantes, c’est au tour de Rosea Lake d’intenter un procès contre la campagne menée par Anke Van dermeersch, une ancienne Miss Belgique devenue sénatrice du parti d'extrême droite Vlaams Belang.

L’artiste canadienne a porté plainte pour « plagiat » auprès de la justice belge. Son œuvre « Jugements », photo à droite, a en effet été repris dans un but qui ne fut absolument pas le sien.

Rosea Lake, assistée par la créatrice de mode belge Rachida Aziz, initiatrice de la campagne « My Choice Not Yours », exige l’arrêt de la campagne haineuse. « L’œuvre de Rosea s’oppose au jugement des femmes sur base de leurs vêtements (foulard ou pas, longue ou courte jupe). Et c’est précisément le message de la campagne My Choice Not Yours, que nous avons lancée il y a quelques mois » pour s’opposer notamment « à la banalisation du discours de haine antimusulman dans nos médias, nos rues et notre quotidien », fait savoir Rachida Aziz dans un communiqué parvenu à la rédaction.

Dénoncer le sexisme et l’intolérance, tel était l’objectif du travail de Rosea Lake. « Un message radicalement différent de celui la campagne ignoble du Vlaams Belang » qui titrait en bas de son affiche « Liberté de l’islam », souligne la styliste, qui a porté plainte auprès du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme le 4 octobre. Celle-ci appelle ses soutiens à l’aide pour faire venir Rosea Lake en Belgique lors son procès. Sa date est d’ores et déjà fixée au 15 octobre.

Lire aussi :
Belgique : Louboutin contre une affiche islamophobe




Loading