Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Aux nouveaux inquisiteurs, j’ai choisi mon camp

Rédigé par Ahmed Rahmani | Mardi 20 Janvier 2015



Réponse aux nouveaux inquisiteurs qui somment les musulmans de renouveler leur adhésion à l’humanité

Dans sa réponse à une question posée par le site soonsoonsoon.com, le philosophe Fréderic Lenoir parle de deux tendances contradictoires qui s’opposent actuellement dans le monde : celle qui est prédatrice par rapport à la nature et qui mène une course effrénée à la consommation, et puis celle qui vise à apporter du sens à la vie et à s’écarter de la domination de l’argent.

J’adhère totalement à cette description de notre monde aujourd’hui. J’ajouterai même qu’il s’agit carrément de deux camps qui portent deux visions diamétralement opposées concernant l’Homme et son avenir sur Terre. Toutes les croyances et les non-croyances qui existent dans ce bas monde sont représentées de part et d’autre, notez-le bien. Autrement dit, les convictions ou les religions ne sont pas du tout des critères de distinction ou de division. J’adhère et je déclare solennellement mon appartenance au deuxième camp. Cette ligne de démarcation est la seule à être authentique et légitime. Elle subsistera et triomphera malgré les efforts de plus en plus fournis pour l’ensevelir sous de fausses lignes de fractures. Elle triomphera pour la bonne et simple raison qu’elle nous renvoie fidèlement les vrais problèmes du monde, place clairement chacun devant sa propre responsabilité et l’interpelle pour qu’il fasse ses choix fondamentaux.

Animé par cette conviction, je m’adresse à ma famille spirituelle, les musulmans, et je leur dis : ne tombez pas dans le piège de la division sur des critères religieux ou ethniques dont le seul but est de vous isoler. L’enjeu est bien ailleurs. Ne vous laissez pas envahir par l’émotion car l’émotion excessive obnubile les esprits et inhibe les volontés. Concentrez-vous d’abord sur le travail sur soi afin de gagner en profondeur spirituelle, seule source de confiance et de sérénité.

Par la suite, menez une réflexion profonde afin d’identifier vos apports collectif et individuel à l’édifice pour un monde meilleur. Ce double effort vous placera dans une posture résolument positive et vous aidera à occuper votre place naturelle à côté de vos frères et sœurs en humanité porteurs des mêmes valeurs et livrant le même combat. Un combat de tout autre nature qui n’a rien à voir avec la guerre que nous promettent les extrémistes de tout bord. Un combat pour la dignité complète de tout homme sur Terre, pour la justice et bien d’autres valeurs qui constitueront la planche de salut pour l’humanité. Un combat rude et de longue haleine mais jamais animé par la haine ni caractérisé par la violence, et ce pour deux raisons :

L’humanité entière est dans le même bateau qui est à la dérive et qui menace de couler. Il est totalement insensé de s‘entretuer dans de telles circonstances. C’est malheureusement ce que certains ont fait, mais les gens dotés de raison doivent malgré tout garder leur calme et concentrer leurs efforts pour sauver le bateau.

• Bien que des hommes dans ce monde soient devenus des assassins, des suceurs de sang, des destructeurs des biens communs sur terre, aucune haine ne doit animer notre combat contre leurs forfaits, car le lien de l’humanité subsiste bien que ces hommes aient foulé aux pieds leur humanité et la piétinent du matin au soir. Ce n’est point faire preuve de naïveté infantile de les combattre avec amour car il faut garder espoir que leur humanité se réveillera un jour. Quant aux criminels irrécupérables, le fleuve de l’Histoire les emmènera inexorablement vers la décharge où ils retrouveront leurs semblables prédécesseurs qui ont sali l’Histoire de l’humanité.

J’espère que j’ai réussi, à travers ces lignes, à partager avec vous ma conviction intime. Je dois dire que je l’ai construite loin, très loin, de l’emprise de la doxa médiatique et celle des maîtres à penser autoproclamés. Seule une telle conviction nous donnera la lucidité nécessaire pour faire la bonne lecture de notre monde complexe. Le combat que j’ai décrit plus haut est déjà entamé et attire, Dieu merci, de plus en plus de bonnes volontés. Je n’ai pas le moindre doute qu’il finira par mettre hors d’état de nuire cette idéologie prédatrice et violente qui a mis le monde à feu et à sang, qui est en train d’assassiner la terre et l’eau, sources de notre vie, et qui a toujours le culot de se présenter en uniforme de pompier et de secouriste. Je donne raison à ceux qui refusent de parler d’une crise mais annoncent la naissance d’un nouveau monde car j’en vois déjà les prémices.

****
Ahmed Rahmani est éditeur et chercheur à l'Institut de recherche sur la modernité à Paris. Il est également membre fondateur de Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM).