Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Argenteuil : le préfet condamne l’agression de la femme voilée enceinte

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 19 Juin 2013



Après deux agressions de femmes voilées à Argenteuil, une réaction de la part des responsables politiques était attendue. Mardi 17 juin, dans un communiqué diffusé sur le site internet de la préfecture du Val-d'Oise, on peut lire que « le préfet du Val-d’Oise condamne avec la plus grande fermeté l’agression dont a été victime une jeune femme de confession musulmane, agression à laquelle s’ajoute la perte tragique de l’enfant qu’elle attendait ».

La jeune femme de 21 ans, enceinte de quatre mois, avait été agressée par deux hommes, probablement des skinheads, jeudi 13 juin, alors qu’elle se trouvait seule dans les rues d’Argenteuil. Après avoir porté plainte, on apprenait lundi 17 juin qu’elle avait perdu l’enfant qu’elle portait.

Le préfet Jean-Luc Nevache « souhaite que les investigations menées par la sûreté départementale dans le cadre de l’information judiciaire ouverte par le procureur de la République de Pontoise permettent à la police d’interpeller dans les meilleurs délais les responsables de ces faits intolérables afin de les déférer à la Justice », lit-on dans le communiqué.

Il est également précisé que « le préfet s’est rapproché de la victime et de sa famille, ainsi que de l’ensemble des représentants locaux et nationaux du culte musulman sensibilisés par cette affaire ». « Il les a assuré de sa solidarité face à ces agressions et de sa détermination à lutter contre l’islamophobie et contre toutes les formes de racisme. Ces contacts seront poursuivis au cours des prochains jours notamment avec les représentants locaux du conseil régional du culte musulman », poursuit-il.

« Le préfet du Val-d’Oise en appelle à la responsabilité de chacun pour que la sérénité et le respect mutuel demeurent le mode d’expression quotidien du vivre ensemble auquel nous sommes tous attachés », conclut le communiqué. La Coordination contre le racisme et l'islamophobie (CRI) a annoncé, mercredi 19 juin, leur rencontre prochaine avec le préfet en signe de son engagement.

A Argenteuil, la sérénité a été sérieusement troublée avec l’agression de cette femme enceinte, qui est intervenue moins de trois semaines après celle d’une adolescente voilée. Toujours dans cette commune, la police a retrouvé des armes chez un homme ayant proféré des menaces à l’encontre des musulmans sur Internet.

Lire aussi :
Argenteuil : des armes retrouvées chez un islamophobe
Islamophobie/Argenteuil : enceinte, elle perd son bébé
Argenteuil : un rassemblement sous tension contre l’islamophobie
Argenteuil : une deuxième femme voilée agressée par des skinheads
Argenteuil : le contrôle d’une femme en niqab vire à l’affrontement
Islamophobie : violente agression à Argenteuil contre une voilée