Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Allemagne : Merkel à l'offensive contre l'islamophobie et la haine

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 2 Janvier 2015



Allemagne : Merkel à l'offensive contre l'islamophobie et la haine
A l’occasion des vœux du Nouvel An, la chancelière allemande Angela Merkel a appelé ses concitoyens à ne pas rejoindre les prochaines manifestations anti-islam et anti-immigration organisées par Pegida (« Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident ») à l’heure où celles-ci prennent de l’ampleur au fur et à mesure que les mois passent.

Alors que Pegida a annoncé la tenue d’une nouvelle manifestation lundi 5 janvier à Dresde (Saxe), Angela Merkel, qui avait déjà condamné le mouvement en décembre 2014, a fait montre de plus de fermeté lors de son allocution télévisée mercredi 31 décembre. « Je dis à tous ceux qui vont à ces manifestations : ne suivez pas ceux qui appellent à y participer ! Car trop souvent, leurs cœurs sont remplis de préjugés, de froideur, voire de haine », a-t-elle déclaré.

« Aujourd'hui, beaucoup de gens crient aussi tous les lundis "Nous sommes le peuple" », un slogan phare en 1989 repris aujourd'hui par Pegida. « En réalité, ils veulent dire : "Vous n'avez aucune place ici, en raison de votre couleur de peau ou de votre religion" », s'est insurgé la chancelière, pour qui il n'y a « pas de plus beau compliment » pour l'Allemagne que d'être perçu comme sûr et accueillant.

Face à un manque de main d'oeuvre et à une natalité en berne, « l'immigration est un gain pour nous tous. (...) Il est naturel d'accueillir ceux qui y cherchent refuge », a-t-elle également ajouté. Ses déclarations offensives viennent renforcer le mouvement d'opposition contre Pegida, qui se structure. Des contre-manifestations ont attiré dernièrement des milliers de personnes en Allemagne.

Lire aussi :
Allemagne : les manifestations anti-islam s'intensifient, une mosquée profanée
Angela Merkel condamne les manifestations anti-islam en Allemagne




Loading










Votre agenda