Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Economie

Aïd al-Adha 2019 : le nombre d'abattoirs temporaires agréés en France en baisse

Aïd el-Kébir 1440/2019

Rédigé par | Lundi 29 Juillet 2019 à 16:45

           

La liste officielle des abattoirs temporaires agréés en France par le ministère de l’Agriculture pour la durée de l’Aïd al-Adha 2019 a été rendue public dans le Journal officiel.



Aïd al-Adha 2019 : le nombre d'abattoirs temporaires agréés en France en baisse
A l'approche de l'Aïd al-Adha, un avis listant les noms des abattoirs temporaires agréés par le ministère de l’Agriculture pour la durée de la fête du sacrifice - trois jours - a été publiée dimanche 28 juillet dans le Journal officiel.

A moins qu’un avis complémentaire vienne compléter la liste, le nombre d’abattoirs temporaires agréés pour la durée de l’Aïd el-Kébir est en forte baisse par rapport à 2018. La liste ne répertorie à ce stade, en effet, que 30 structures.



Outre une préférence de plus en plus marquée des musulmans de France pour le sacrifice par procuration, la situation peut s’expliquer aussi, en bonne partie, par une baisse de la demande liée cette année par les départs en vacances de nombreuses familles.

Comme chaque année, c’est dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur où les abattoirs temporaires sont les plus nombreux, avec 13 au compteur (cinq dans le Var, quatre dans les Bouches-du-Rhône, deux dans les Alpes-Maritimes et deux dans le Vaucluse). Ils sont cinq à avoir été agréés pour la durée de la fête musulmane dans la région Auvergne-Rhône-Alpes dont celui de Montreynaud, à Saint-Etienne.

Trois structures sont recensées dans la région Bourgogne-Franche-Comté, deux dans le Centre-Val de Loire (à Dreux et à Aschères-le-Marché), deux en Occitanie (à Vestric-et-Candiac et à Montpellier) et deux en Corse. Enfin, on en compte un respectivement dans les Hauts-de-France (à Roubaix), en Normandie (à Moulins-sur-Orne) et dans les Pays de la Loire (au Mans).

A ce jour, aucun abattoir temporaire n’a été agréé en Ile-de-France. Toutefois, les musulmans peuvent aussi sacrifier leur animal dans des structures pérennes participant à l'Aïd al-Adha, une centaine en 2018.

Découvrez ici les deux listes des abattoirs temporaires agréés pour l’Aïd al-Adha 2019



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mythopasmytho le 30/07/2019 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel est le vrai prix du mouton. Là ou il est le moins cher ou là ou il est le plus cher. Si j'envoie un colis à un éthiopien ou si un éthiopien m'en envoie un ont t-ils la meme valeur. S'ils n'ont pas la meme valeur, quelle valeur est la valeur de qui. La "vraie" valeur est celle qui nous coute le prix communément admis chez nous. Par exemple un kilo de tomates à trois euros. Si dans un pays de l'Est ou d'ailleurs il est à 20 centimes et que je donne donc 20 centimes au bénéficiaire, la valeur c'est dire que c'est celle que l'on dit qu'elle a. Et ainsi de suite pour tout. Si je ne peux pas m'offrir de la dinde (ou n'importe quoi d'autre) et que l'on me donne 20 centimes ça ne marche pas dans ce sens là. Je ne pourrait pas m'en offrir. La vraie valeur est pour moi celle que l'on dit qu'elle a chez nous. Il faudrait donc que ce soit celle là que je donne, pas ce que l'autre ne peut pas avoir mais ce que je peux donner. Plus précisément ce que l'on estime que je peux avoir chez moi car elle aurait un juste prix. Le "vrai" prix. Celui communément admis chez nous. A près dans les dons ce n'est pas la valeur qui compte, mais quand meme, celui qui peut donner une somme plus importante que celui qui la reçoit ne sont pas à égalité si l'un des deux tandis qu'il peut donner plus se contente de ne donner que ce que l'autre peut lui meme donner.

2.Posté par Mythopasmytho le 30/07/2019 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors là! J'ai fais fort. Je ne me comprend pas moi meme. Lol.
J'ai voulu dire que si celui à je donne me donnais à moi ce que je lui donne, la valeur de ce qu'on les choses respectivement chez lui et chez moi, ça n'a pas la meme valeur, ce que l'on a étant ce que l'on peut acheter avec ce que l'on a.

3.Posté par Mythopasmytho le 30/07/2019 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon.
…. celui à qui je donne….