Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram

SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 
Afrique / monde musulman : tabou et complexe de l’esclavage
Infos pratiques
le Jeudi 11 Mai 2017, 18:30 - 20:30
1, rue des Fossés-Saint-Bernard - Place Mohammed-V
75005 Paris
Description
Jeudis de l'IMA (Institut du monde arabe - Salle du Haut Conseil)

En terre d’islam, un dossier n’a pas encore été ouvert : celui de la traite des Noirs par les Arabes. Une pratique pourtant tout aussi dévastatrice pour les Africains et leurs descendants que le commerce triangulaire européen.

On connaît beaucoup plus les traites transatlantiques que les traites orientale et transsaharienne organisées par les Arabes. Ces dernières furent pourtant tout aussi lourdes de conséquences pour l’Afrique que la traite transatlantique, et cautionnées par l’islam tout comme le christianisme justifia longtemps l’esclavage. En terre d’Islam, ce dossier n’a pas encore été ouvert. Aura-t-on un jour le courage de demander pardon aux milliers d’hommes émasculés, déportés, embastillés dans des conditions inhumaines ? Pensera-t-on un jour instaurer une « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition » comme c’est le cas en France ? De tels actes mémoriels sont nécessaires pour solder le passif d’un passé traumatique.

Avec :

Catherine Coquery-Vidrovitch, historienne spécialiste de l’Afrique, professeure émérite de l’université Paris Diderot. Parmi ses nombreux travaux : Afrique noire : permanences et ruptures (Payot, 1985), Histoire des villes d´Afrique noire : Des origines à la colonisation, (Albin Michel, 1993), L´Afrique et les Africains au xixe siècle (Colin, 1999).

Bouazza Benachir, docteur d’Etat ès Lettres et Sciences Humaines (Université Paris-1-Panthéon-Sorbonne), ancien membre-associé du laboratoire d’Anthropologie sociale (Collège de France). Il a enseigné dans les universités de Marrakech, Mohammedia et de Rabat et publié de nombreux ouvrages et articles.

Abdoulaye Wane, chercheur, titulaire d’un doctorat (Ecole doctorale Pratiques et théories du sens, Université Paris 8), sur l’émigration politique mauritanienne en Europe et en Amérique du Nord. Il a consacré sa thèse aux processus de discrimination par leur Etat des Négro-mauritaniens et à l’esclavage dont, en dépit des lois, sont encore victimes les Haratines.

António de Almeida Mendes, maître de conférence à l’Université de Nantes, spécialiste de la traite dans la péninsule Ibérique, codirecteur desTraites et les esclavages. Perspectives historiques et contemporaines (Khartala, 2010).

Débat animé par Samba Doucouré, journaliste à Saphirnews.com.

En partenariat avec Saphirnews.com

Entrée libre dans la limite des places disponibles