Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une grave crise humanitaire sévit au Yémen

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 30 Juillet 2014



Une grave crise humanitaire sévit au Yémen
Régulièrement secoué par des affrontements depuis le soulèvement de la population en décembre 2011, le Yémen connaît actuellement une résurgence de violences, particulièrement au nord du territoire. Conséquence, le pays est en proie à une grave crise humanitaire. Selon l’ONU, près de 15 millions de Yéménites auraient besoin d’une intervention humanitaire, sur les 24 millions d’habitants que compte le pays.

D'après un rapport des Nations unies, environ 13 millions de personnes n’auraient pas accès à l’eau potable tandis que 10,5 millions de Yéménites seraient victimes d’insécurité alimentaire, et 1,3 million d’enfants souffriraient de malnutrition, voire de malnutrition grave.

Les violences ont perturbé la production de pétrole que le pays échange habituellement contre des denrées alimentaires, la plupart étant importées. Du coup, les prix des produits alimentaires ont explosé. L’accès à l’eau est de plus en plus problématique, alors que le pays connaît un stress hydrique permanent (des besoins en eau supérieurs aux quantités disponibles).

Les conflits internes ont aussi engendré l’exode massif de populations. Selon des données européennes, le Yémen abriterait 243 000 réfugiés et 307 000 déplacés sur son territoire.

Le pays souffre par ailleurs de la présence d’Al-Qaïda, très implanté dans certaines régions du Yémen. Le groupe terroriste a renforcé sa présence, notamment au sud et à l’est du territoire.

L’Union européenne, qui a condamné les violences le 10 juillet dans un communiqué, a prévu de tripler son aide au Yémen, et devrait lui verser environ 60 millions d’euros chaque année entre 2014 et 2020.

Lire aussi :
Yémen : Saleh a signé, immunité garantie
Yémen : un nouveau front de lutte antiterroriste américaine ?