Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Syrie : le massacre continue, deux journalistes occidentaux tués

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 22 Février 2012



Deux journalistes occidentaux ont été tués mercredi 22 février dans la ville syrienne rebelle de Homs, dans le centre de la Syrie, pilonnée sans relâche par les forces du régime depuis près de trois semaines. La journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik ont été tués lors de bombardements d'un centre de presse dans la ville.

Ils font désormais partie des quelque 7 600 personnes, en majorité des civils, qui ont été tuées dans les violences depuis le début des révoltes populaires contre le régime de Bachar al-Assad en Syrie en mars 2011, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La Conférence des amis du peuple syrien, qui doit se tenir vendredi 24 février à Tunis, devrait permettre de trouver des solutions concrètes face à la dégradation quotidienne de la situation en Syrie. Cette réunion se fera sans la Chine et la Russie, les mêmes ayant rejeté résolution condamnant la répression en Syrie.

Moscou s'est opposée mercredi à la proposition française d'instaurer des « couloirs humanitaires » en Syrie mais soutient toutefois l'appel du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à des trêves quotidiennes de deux heures pour acheminer de l'aide humanitaire en Syrie et venir en aide aux civils piégés par les combats et les bombardements.

Le CICR, qui réclame un cessez-le-feu immédiat sur tout le territoire syrien, est la seule organisation humanitaire internationale disposant de personnel d'aide qui livre de l'eau, des vivres et des médicaments dans tout le pays.

Lire aussi :
Syrie : le chercheur français Olivier Roy manipulé par le régime
Le régime syrien isolée, une nouvelle mission de la Ligue arabe en route
Syrie : la résolution à l'ONU rejetée, la Tunisie expulse l'ambassadeur syrien