Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Quimper : manifestation islamophobe contre une mosquée

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Septembre 2014



A Quimper, en Bretagne, le projet de construction d’une mosquée turque suscite les crispations d’une partie de la population. L’association « Quimper Résistance » avait ainsi organisé une manifestation, vendredi 26 septembre, devant la mairie à l’occasion du conseil municipal, pour dire son opposition au futur lieu de culte musulman, rapporte le site d'informations sur la Bretagne Breizh-info.

Pendant une heure, sous une banderole, les quelques militants anti-mosquée qui se sont déplacés ont manifesté et distribué des tracts aux riverains. Le Front National 29, qui avait au départ affiché son soutien à cette action, a finalement été dissuadé d’y participer par sa direction.

Les membres de « Quimper Résistance » réclament un référendum local sur la nécessité de la construction d’une seconde mosquée et ont lancé une pétition en ligne à l’attention du maire Ludovic Jolivet dans ce sens. « Aujourd'hui, les communautés musulmanes de Quimper disposent de deux mosquées, à Penhars et à Terre Noire. La communauté turque a déposé un permis de construire pour transformer celle de Terre Noire non plus en simple lieu de culte, mais en école coranique avec minaret et coupoles. Nous ne voulons pas dans le paysage, de cette architecture ostentatoire de 12 mètres de haut », y écrivent-ils.

« L’association envisage d’autres opérations de dénonciation de cette aberration architecturale envers la nature profonde de la culture identitaire de la Bretagne, qui est aussi le signe d’une islamisation de moins en moins rampante de la capitale cornouaillaise. Lors du dépôt du permis de construire, elle sera à nouveau sur le terrain pour appuyer son refus avant d’entamer un recours administratif devant le tribunal de Rennes. », prévient également Claudine Dupont-Tingaud, une des porte-parole de « Quimper Résistance ».

Le projet de mosquée contesté est porté par l’Association culturelle turque de Quimper. Il prévoit une salle de prière de 350 m2, une mezzanine de 200 m2, des salles de réunions ainsi qu'une une salle polyvalente de 200 m2. Un minaret fait également partie du projet.

Mais ces aménagements pourraient être retoqués, d’après le régional Coté Quimper qui fait savoir que plusieurs réserves ont été émises par Guillaume Menguy, l’adjoint au maire à l’urbanisme lors de sa rencontre, mardi 23 septembre, avec Mehmet Yilmaz, le président de l’association turque porteuse du projet. Le minaret tant décrié pourrait finalement disparaître des plans.

Lire aussi :
A Quimper, des croix gammées sur une mosquée
Mosquée de Quimper : 'Il a fallu que cette dernière agression soit médiatisée pour qu’une enquête soit ouverte'