Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Politique

Premier colloque de Mosaïc : trois questions à Marouane Bouloudhnine

Rédigé par Sonia Carrère | Mercredi 4 Novembre 2009 à 16:48

Mosaïc est la Fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane, qui compte près de 1 500 membres (associations, sociétés, personnes physiques), dont 150 actifs. Elle a organisé son premier colloque national le 31 octobre, sur le thème « Citoyenneté et Français d’origine musulmane : ensemble, changeons la donne ! ». Le président de Mosaïc, Marouane Bouloudhnine, nous en dit plus sur cette journée importante pour la fédération et sur sa vision de la laïcité.



Marouane Bouloudhnine, président de Mosaïc : « Les musulmans sont laïques parce qu’ils sont citoyens. »
Marouane Bouloudhnine, président de Mosaïc : « Les musulmans sont laïques parce qu’ils sont citoyens. »

Saphirnews : Que représente ce colloque pour vous ?

Marouane Bouloudhnine : Ce colloque est un point de départ pour l’ampleur nationale de Mosaïc, même s’il a été, ce samedi 31 octobre, décentralisé à Nice. Les intervenants sont de grande qualité. Il y a des couleurs politiques très différentes parmi eux, tout comme dans Mosaïc. Nous ne sommes pas soutenus par un parti politique en particulier, mais par l’État. Pour demain, nous voulons tous construire la France, dans le cadre du respect des lois de la République. Mosaïc a un rôle laïque.


Qu’est-ce qu’il reste aux musulmans si on enlève la religion ?

Marouane Bouloudhnine : Il reste la culture, la pensée, la musique… J’ai été pratiquant pendant longtemps. On n’aurait pas créé Mosaïc en Tunisie, par exemple. Mais, en France, la laïcité nous impose d’avoir un certain comportement dans la sphère publique. La religion se passe dans la sphère privée. Cela dit, les musulmans sont dans toutes les strates de la société : c’est votre boucher, votre cordonnier, votre médecin... La majorité silencieuse est donc bien intégrée et doit être mise en avant. Les musulmans sont laïques parce qu’ils sont citoyens.

En quoi la laïcité est bénéfique pour les musulmans ?

Marouane Bouloudhnine : Je ne veux plus qu’on me demande si je suis musulman. Je ne veux pas non plus de discrimination ni de prosélytisme. Le laïc n’est pas l’antireligieux. On ne peut pas stigmatiser les gens. La laïcité protège les musulmans, grâce à l’égalité de tous. Je veux être un Français comme les autres. Être de sensibilité musulmane renvoie à la culture. Mosaïc ne touche pas au domaine religieux, qui relève du CFCM (Conseil français du culte musulman) avec lequel nous ne sommes pas du tout en concurrence. On peut même être non musulman mais avoir une sensibilité musulmane. Les espaces religieux et laïques sont complémentaires, comme les deux jambes d’un être humain.


Lire aussi :
Une Mosaïc d’idées dans un colloque
La Fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane est officiellement lancée




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Musulman,Citoyen,Electeur,Conscient le 05/11/2009 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pourquoi pas la federation laique des citoyens de sensibilite chretienne,juive,boudhiste,marxiste,faciste,ect.......?


Wa Salam


2.Posté par Lamia GOURIER EL MAANNI le 10/11/2009 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue Marouane Bouloudhnine, MOSAIC et cette interprétation de la citoyenneté et laicité.
QUI NOUS DEMANDE QUELLE EST NOTRE RELIGION QUAND nous signons le chèque de nos impôts ?
Quand nous étudions, quand nous entreprenons parfois et que nous créons des emplois, que nous embauchons, que nous payons des salaires et des charges pour contribuer à l'insertion de nos concitoyens français ?
Quand nous enfantons, éduquons et insérons au mieux nos enfants pour contribuer au mieux à l'essor économique de notre pays La France et au paiement de la retraite de tous nos concitoyens français...
Personne ne nous le demande en effet et pour cause ! Cela relève de la sphère privée et n'a absolument rien à voir avec les citoyens salariés, cadres, ou chef d'entreprise.... que nous sommes mais CITOYEN FRANCAIS avant tout !!!
De sensibilité musulmane ou non, aimant le chocolat ou non, peu importe. Là n'est pas la question. Et ce qui existe chez chacun d'entre nous, ne concerne que tout un chacun. Nous sommes français, citoyens, laïc, point final. Les goûts vestimentaires, alimentaires, les tendances musicales ou religieuses, ne regardent personne et n'ont pas à rentrer en ligne de compte.
J'encourage et remercie Mosaïc de représenter ENFIN les Français citoyens, laïc et pourtant de sensibilité musulmane qui représentent en effet la majorité silencieuse de ce pays.
Bien à vous
Lamia

3.Posté par hassan le 12/11/2009 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam
franchement je vous souhaite du courage
mais bon je ne voit pas vraiment pourquoi ce genre e truc a ete inventer
peu etre envie de reconnaissance
mis bon je ne suis pasds votre tete pour savoir la fnalite de votre engagement peu etre une envie de reconnaissance
bref les musulman vous inquietez pasils se portent tres bien le probleme nes pas chez nous ils suffit de regardez comment on a evoluer ds ette societe en 40 ans le pronleme je pense plutot chez les sois disant de souche qui ont peur parce que oui on es de plus en plus visible
l islam n a acun probleme avec la republique (quelques musulmans peu etre)
mis la republique elle a un reel problemeavec l islam
au fait mettez vous un peu au courant
le 11 septembre ca fait 8 ans
et on ne sait tjrs pas qui a fait cela deux these s oppose et on commence vraiment a avoir peur
j espere que c est vraiment des barbus parce que sinon ca craint
derniere chose laissez l islam trankil vousetes libre de pratiquez ou pas et je dirai meme allah nous donne le libre choix de croire ou pas et lancez vous plutot ds la politique