Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Plusieurs mosquées profanées en France, deux à Besançon

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 3 Février 2013



Ce n'est pas une mais deux mosquées qui ont été dégradées à Besançon ce week-end. Une enquête a été ouverte, dimanche 3 février, après la découverte dans les mosquées Al-Fath et de Sunna, à Besançon, d’un graffiti « provocateur » représentant une étoile de David, symbole du judaïsme, a fait savoir la préfecture du Doubs.

Le graffiti à la mosquée Al-Fath a été peint sur un mur d’enceinte du lieu de culte, dans la nuit de vendredi à samedi. Quant à celle de Sunna, l'étoile de David a été découverte sur un de ses piliers extérieurs dimanche.

« Le dossier a été transmis à l’autorité judiciaire », a déclaré le secrétaire général de la préfecture du Doubs, Joël Maturin, parlant d’un « graffiti isolé et inutilement provocateur ». Selon lui, il s'agit du même mode opératoire mais « tous les éléments font penser que la communauté juive n'est pas impliquée dans cette affaire ».

Deux croix gammées et des slogans extrémistes ont aussi été découverts, dimanche 3 février, sur un bâtiment abritant une mosquée à Ozoir-La-Ferrière, en Seine-et-Marne.

Depuis le début de l’année 2013, six mosquées ont été profanées par des croix gammées et des slogans extrémistes, rappelle le CFCM, qui appelle « l’ensemble des musulmans de France à la vigilance et à la sérénité face à ces provocations contraires aux valeurs qui animent l’immense majorité de nos concitoyens ».

Les actes islamophobes contre les mosquées et les institutions musulmanes ont fortement progressé en 2012, selon le dernier rapport du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).

Lire aussi :
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012
L’islamophobie, un fléau méprisé par le CRIF