Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Sur le vif

Pays-Bas : le Premier ministre désavoue le concours de caricatures sur le Prophète

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 28 Août 2018 à 08:51

           


Pays-Bas : le Premier ministre désavoue le concours de caricatures sur le Prophète
Lors d’une conférence de presse organisée vendredi 24 août, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a désavoué le concours de caricatures du Prophète Muhammad que le député islamophobe Geert Wilders entend organiser pour le mois de novembre 2018.

Après les critiques formulées par le gouvernement du Pakistan sur ce concours, Mark Rutte a tenu à préciser de manière officielle la non-participation de son gouvernement à cette initiative.

Geert Wilders « n’est pas membre du gouvernement. La compétition n’est pas une initiative gouvernementale », a-t-il affirmé devant la presse. Plus tard dans son discours, il a réitéré qu’il ne s’agissait pas « d’une initiative du Cabinet » en décrivant Geert Wilders comme un homme « connu pour tester les limites de la liberté d’expression ».

Lors de la même conférence de presse, le Premier ministre a rappelé que l’objectif de Geert Wilders « n’est pas de débattre sur l’islam. Son but est d’être provocateur » ; des intentions que le gouvernement de Mark Rutte affirme ne pas partager.

Ce dernier, soucieux des conséquences que l'initiative islamophobe peut avoir sur les Pays-Bas, entend bien éviter un embrasement à l'étranger comme l'affaire des caricatures danoises du journal Jyllands-Posten avaient pu provoquer en 2005.

Lire aussi :
Pays-Bas : l'accord des autorités donné à Geert Wilders pour organiser un concours de caricatures du Prophète




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par MythoPasMytho le 02/09/2018 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un point rouge sur une page blanche peut tout à faire faire un Dieu. Je vote pour. C'est très bien ça. C'est très facile à faire et ça ne varie jamais contrairement à un dessin quel qu'il soit.
Dieu est un point rouge sur une page blanche. C'est très très très bien comme représentation.
Ainsi tout le monde ne peut que le reconnaitre.
Les idées les plus simples sont souvent les meilleures. On le dit mais c'est vrai.
Et puis les européens quant à eux pour ne pas confondre font un point blanc quand il s'agit du leur.

17.Posté par LaBelleAude le 02/09/2018 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh Martin! Plutot que d'imiter la citoyenneté, la République et les valeurs tachez de savoir ce que c'est ainsi vous pourrez prétendre les incarner. En attendant vous pouvez aller vous rhabiller.
Merci pour votre imitation.

16.Posté par LaBelleAude le 02/09/2018 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis quand l'islam est t-il une personne. Quel abruti. Mais quel abruti.
P'tain. Quelle buse.

15.Posté par Pastaga le 02/09/2018 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nisrine vous etes dans l'impossibilité de tacher de représenter Dieu si vous dites qu'il n'existe pas puisque le représenter contraint à dire le contraire, il existe.

14.Posté par Aayen le 02/09/2018 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le terme blasphème signifie insulte.
N'importe qui est en mesure de le faire. Je suis très fort sur ce point là.
Je n'y vais pas de main morte et je peux aller très loin. Mais vraiment très très très loin.
Si je revendique en plus d'etre musulman alors là c'est le graal.
Mes insultes n'en sont plus mais se mettent à devenir une atteinte à la République, un extrémisme.
Rien que le fait de me revendiquer musulman fait de moi un individu forcément plus borderline et plus trash que vous quand bien meme je ne dirais trois rien de subversif.
Vous n'avez pas le monopole monsieur Martin.
Vous avez juste une liberté d'expression que les musulmans quant à eux n'ont pas. En résumé pas de quoi pavaner. Aussi votre posture est minable, ridicule.
Je peux vous garantir monsieur Martin qu'au niveau blasphème vous ne m'arrivez pas à la cheville.
J'ai des wagons d'insultes à balancer. Toutes les gares de France n'y suffirait pas.
Personne ne peut me battre à ce jeu là. Soyez en assuré.
On joue!

13.Posté par Mohamed Martin le 01/09/2018 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que fait Geert Wilder n 'est pas de la provocation: Pas après plusieurs centaines d'européens massacrés par l'islam politique depuis 2015!
C'est un acte de courage et de liberté !
Un acte de réaffirmation de l'honneur et de l'identité progressiste européenne.
Un acte de résistance face aux tentatives d'intimidations des obscurantistes islamistes.

c'est une nécessaire et salutaire réaffirmation fondamentale des valeurs occidentales où le délit de blasphème n existe pas et où la liberté de pensée et d'expression sont supérieures aux valeurs religieuses ! Geert Wilders est le seul à avoir encore le courage d'affirmer haut et forts nos valeurs occidentales et la supériorité de la liberté. Bravo!

Rappel : le blasphème n'existe que pour ceux qui croient. Pour ceux qui ne croient pas, le blasphème par définition n'existe pas. Quand on autorise les caricatures, c'est peut être du blasphème pour certain mais c'est juste une affirmation de la liberté et de la supériorité des valeurs et de la culture occidentale pour les autres fiers de leur liberté après plusieurs de conflits avec les forces conservatrices et passéistes des religions.

Le droit à la caricature est le symbole de l'identité progressiste humaniste européenne et c'est pourquoi les islamo-fascistes qui ont massacré plus de 300 français depuis 2015 haïssent autant ce symbole et la France ou l'Europe...

Il est de notre devoir et de notre honneur, à nous autres européens progressistes humanistes républicains universalistes, de r...  

12.Posté par Artisan le 31/08/2018 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il manque des mots pardon.
Mais je sais que nous sommes sur un site musulman et donc charitable.
J'ai peut etre un peu trop forcé sur le breuvage. Divin disais-je.
Nisrine permettez-moi. Je trouve votre propos ridicule. C'est un propos sans intéret entendu (lu) mille fois, des milliers de fois et qui ne vise qu'à se faire plaisir à celui qui l'écrit. 0 pointé. Lol.
Commentaire sans intéret. Mais vraiment sans intéret. Du coup je m'en vais voir ailleurs si vous y etes bien sur. Lol.

11.Posté par Artisan le 31/08/2018 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nisrine. Ha oui! La prétendue fonctionnaire athée.
Vous etes toujours égale.
Dieu existe autrement vous ne seriez pas en mesure de prononcer son nom.
Tintin existe également. Le néant existe lui aussi. Meme vous Nisrine. Tout existe.
Dieu vous savez ce que c'est donc il existe.
Bref. Chercher à représenter Dieu et pour le faire, l'illustrer avec un point rouge sur une page blanche ça peut tout à fait faire un Dieu.
Ce que j'ai tenté de dire mais que vous n'avez manifestement pas compris c'est que l'on s'est fait une certaine idée de Dieu mais qu'il est en vérité inimaginable. Et que du coup tacher de se représenter est une impossibilité.
On peut le faire, comme je le disais. Par un point rouge par exemple, un code morse ou une forme quelconque mais ça n'a absolument aucun sens.
Votre discours semble dire que représenter Dieu pourvu qu'il le soit de manière crade est subversif, renversant.
Je me trompe peut etre mais c'est que je crois comprendre.
En résumé vous dites qu'il n'existe pas mais vous désirez qu'il existe pourvu qu'il soit représenté de manière cracra.
Je suis pourtant non croyant mais honnetement je ne vous suis pas. Sans doute suis-je trop cohérent, cérébral pour pouvoir le faire.
Je crois dans le Dieu du vin par contre. Ha ça oui alors.
C'est vraiment divin.
Un meme vin n'est pas le meme d'une année à l'autre.
Il accompagne les humeurs, mélancoliques ou gaies, il est fidèle, il est comme un compagnon.
Il n'est pourtant qu'un breuvage mais je suis assez d'acco...  

10.Posté par Nisrine le 29/08/2018 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Artisan et aux autres crédules.

Au contraire, le fait que dieu ne soit que le suintement répugnant d'esprits humains malades (en d'autres termes : cette chose n'existe pas) le rend parfaitement représentable.

Comme il n'est rien, on peut lui donner n'importe quel apparence : crayon à papier, pellicule tombant d'une chevelure grasse, actrice pornographique en pleine action etc.

Puisque je n'ai aucun respect pour vos superstitions mensongères et délirantes (que vous vous obstinez à appeler "religions"), comment pouvez-vous imaginer que je pourrais obéir à des ordres menaçants et fanatiques m'interdisant ceci ou cela ?

9.Posté par Georges le 29/08/2018 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moquer les morts c'est vraiment très con. C'est meme minable.
Dès lors que l'on a plus de respect pour les morts on a plus de respect pour rien dit t-on.
Mais ici il ne s'agit pas que de cela. Il s'agit de moquer aussi et surtout ceux qui ont du respect pour ce dernier. Rien de plus.
En résumé il surtout question de vice. Certains harcèlent ou moquent les femmes, d'autres harcèlent ou moquent les croyants.
C'est en fait un vice et ce n'est que cela.
Le plaisir de moquer pour se faire plaisir. Rien de plus.
Les hommes sont tous potentiellement névrosés. Mais n'ont pas les memes névroses juste. S'agissant de ce monsieur sa névrose est l'islam. Comme le dit l'expression populaire il est atteint.

8.Posté par Absynthe le 29/08/2018 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Moquer les morts c'est particulièrement dégueulasse". Sauf si l'on est terroriste. Un je revendique la mort. Et oui. Les hommes ne sont pas un seul homme. Il existe des raclures.

7.Posté par Pastaga le 29/08/2018 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moquer les morts c'est particulièrement dégueulasse. C'est vraiment cracra.
Sans parler de religion, ma voisine que je ne pouvais pas piffer, je ne pourrais pas me moquer d'elle. Il faut laisser les morts là ou ils sont.
Il faut considérer les vivants, ce sont eux qu'il faut moquer.

6.Posté par Aayen le 29/08/2018 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Geert Wilders n'est que député je crois. Il n'a jamais été au gouvernement. Personne ne veut de lui. Lol.

5.Posté par Signolles le 29/08/2018 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une caricature c'est grossir les traits d'un individu mais ce dernier doit etre reconnaissable.
Lorsque l'on voit une caricature on doit pouvoir etre en mesure de dire, c'est lui.
On ne connait pas le visage du prophète il ne s'agit donc pas de caricature mais de tacher de dessiner un faciès d'Arabe juste.
Un turban, un nez crochu et roule ma poule.
L'intention de ce monsieur est probablement d'utiliser un Art (le dessin) à des fins politiques.
Illustrer négativement l'islam c'est ce que je crois comprendre. Et pour le faire utiliser le prophète.
Mais pourquoi le prophète puisque l'islam ce sont les gens de maintenant et pas le prophète. Le prophète à laissé en héritage une religion qu'il a légué à d'autres hommes.
Ce sont eux l'islam et plus le prophète qui est uniquement celui qui l'a révélé.
Ce sont eux qui font de l'islam ce qu'il est aujourd'hui ou ce qu'il deviendra.
Le prophète est l'entité qui a révélé une religion mais rien de plus.
S'il s'agit de critiquer l'islam ce sont les individus d'aujourd'hui qu'il faut moquer. Pas le prophète. Moquer le prophète c'est moquer une religion, des milliards de personnes donc et ça n'a vraiment pas de sens.
Moquer ceux qui s'en disent les garants aujourd'hui là oui ça à du sens. Ce sont eux qui font l'islam d'aujourd'hui pas le prophète. Je ne suis pas croyant mais paix à son ame.

4.Posté par Sylvaner le 28/08/2018 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hors sujet. Ce n'est pas de Dieu dont il est question mais du prophète.
Mais enfin c'est du meme tenant. Personne ne peut dire à quoi il ressemblait. Il avait les cheveux longs c'est tout ce que l'on sait. Egalement il n'a pas de visage.

1 2