Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mohamed Merah refusé par l'Algérie, inhumé à Toulouse

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 29 Mars 2012



Le corps de Mohamed Merah sera finalement inhumé près de Toulouse, jeudi 29 mars à 17 h. Les autorités algériennes ont refusé, à la dernière minute, d’accueillir le corps du tueur présumé de Toulouse et Montauban, comme le souhaitait sa famille, pour des « raisons d'ordre public ».

« J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité », a expliqué Abdallah Zekri, représentant de la Grande mosquée de Paris et membre du Conseil français du culte musulman.

Mohamed Merah sera enterré dans l’un des trois carrés musulmans du cimetière de Cornebarrieu, à cinq kilomètres de Toulouse où il est né. L’inhumation devrait avoir lieu sous haute surveillance policière et en présence de la mère de Mohamed Merah. Le corps serait toujours gardé par l’institut de médecine légale de la ville de Toulouse, où aurait eu lieu la toilette mortuaire, mercredi 28 mars.

Si la famille craint désormais la profanation de la tombe, les autorités françaises redoutent qu'elle devienne un lieu de rassemblement pour des « fanatiques », d'où le choix de l'Algérie. Pour limiter les risques, M. Zekri a annoncé que Mohamed Merah aurait certainement une tombe anonyme. « La famille souhaite un enterrement le plus simple et plus discret possible », a-t-il précisé. Discret, ce ne sera certainement pas le cas. La famille ne peut éviter la cohue médiatique dont elle fait l'objet.

Lire aussi :
Mohamed Merah, la conséquence d’une « immigration incontrôlée » selon le FN
Le père de Mohamed Merah veut porter plainte contre la France
Après Toulouse, la sécurité n’est pas la priorité des Français
Après Toulouse, Marine Le Pen en profite pour charger « l'islam radical »