Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Lydia Guirous éjectée du porte-parolat des Républicains

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 7 Janvier 2016



Lydia Guirous a été virée du porte-parolat des Républicains jeudi 7 janvier.
Lydia Guirous a été virée du porte-parolat des Républicains jeudi 7 janvier.
C’est l’histoire d’une étoile montante qui s’est écrasée plus vite que prévue. Lydia Guirous, qui avait été nommée « secrétaire nationale thématique aux valeurs de la République et à la laïcité » en janvier 2015, a été virée du porte-parolat du parti Les Républicains jeudi 7 janvier, jour de la sortie de son livre #Je Suis Marianne.

Cette ancienne membre de l’UDI, forte d’un score de 0,77% dans le 20e arrondissement de Paris lors des municipales 2014, avait été nommée « secrétaire nationale thématique aux valeurs de la République et à la laïcité » en janvier 2015. Elle bénéficiait alors du soutien de Nicolas Sarkozy qui avait récompensé l’engagement de la jeune militante qui, en 2009, avait fondé l’association des « Jeunes sarkozystes du 92 ».

Dans son essai intitulé Allah est grand, la République aussi, sorti en octobre 2014, Lydia Guirous s’affichait comme une farouche opposante au port du foulard et au communautarisme présent à Roubaix, sa ville d’origine.

Une porte-parole trop indisciplinée

En juin 2015, elle poursuit son ascension fulgurante en étant propulsée porte-parole du parti Les Républicains en duo avec Sébastien Huygue. L’enthousiasme excessif de Lydia Guirous va cependant vite poser problème. On lui reproche au sein de son camp de ne pas se tenir à la ligne du parti.

En août 2015, elle évoquait la fermeture des frontières, l’arrêt de Schengen et de la libre-circulation en Europe lors d’un point presse sur la question des réfugiés. Deux mois plus tard, sur le plateau de BFM TV, elle employait la notion très controversée de « cinquième colonne » islamiste qui sévirait en France, sur la même ligne que Christian Estrosi.

Des sorties telles que Yves de Kerdrel, directeur de Valeurs actuelles, séduit par Lydia Guirous, lui avait alors proposé un poste de rédactrice en chef... La publication, condamnée plusieurs fois par la justice, est aussi adepte de la thèse de la « cinquième colonne » en France, entre autres thèses favorites des identitaires.

Nicolas Sarkozy a décidé de remanier le porte-parolat du parti en virant Lydia Guirous comme Sébastien Huygue. Ils seront remplacés par Guillaume Larrivé, Valérie Debord, Guillaume Peltier et Brigitte Kuster. Un quatuor de fervents sarkozystes en prévision des semaines décisives avant la primaire à droite pour les présidentielles de 2017.

Lire aussi :
Bonnet phrygien vs hijab, l'intégration selon Nadia Hamour
L’UMP, « Républicains » en devenir, relance le débat sur l’islam en privé




Loading