Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les mères voilées victimes de la charte de la laïcité à l’école

Rédigé par La Rédaction | Lundi 30 Septembre 2013



La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) organisait dans la matinée du lundi 30 septembre un rassemblement devant une école primaire de Gagny, en Seine-Saint-Denis. La FCPE entendait ainsi protester contre la décision prise par la direction de l’établissement qui a refusé à Rachida, une mère de famille d'une élève de CM1, de participer à l’accompagnement d’une sortie parce qu’elle porte le voile islamique. Devant cette injustice, la FCPE a décidé de réagir. Le rassemblement devait avoir lieu avant le départ de la sortie scolaire.*

Malheureusement, depuis la rentrée scolaire, Rachida n’est pas la seule à avoir subi le même sort. « Depuis l’instauration d’une charte de la laïcité dans les établissements publics visant à rappeler les règles d’une laïcité qui s'est définie comme stigmatisante et discriminatoire, le bureau du CCIF reçoit un nombre inquiétant de mères d’élèves musulmanes qui, sous prétexte de l’existence de cette charte, sont injustement mises à l’écart du système éducatif de leurs enfants », indique le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF).

En plus de se voir refuser l’accompagnement aux sorties scolaires, certaines mères voilées se voient refuser l’accès « aux réunions parents-professeurs voire parfois même l’accès à l’établissement scolaire de leurs enfants » dénonce l’association.

Même si le gouvernement précédent a tenté d’institutionnaliser la discrimination à l’encontre des mères voilées lors des sorties scolaires par des circulaires, cela n’est toujours pas inscrit dans la loi.

Le CCIF rappelle que la charte de la laïcité « n’a aucune valeur juridique » et que les mères privées de sorties scolaires ne doivent pas hésiter à faire appel à l'association ou à saisir le Défenseur des droits.

* Mise à jour lundi 30 septembre à 16h30 : Finalement, Rachida a pu prendre part à l’accompagnement de la sortie scolaire. « Il y a eu un malentendu entre les parents et moi. Il n'est pas question que des parents ne participent pas à la sortie. Cette maman est bien partie accompagner les enfants à Guedelon », a indiqué à TF1 le directeur de l'école Patrice Pignolet. Par ailleurs, aucun parent n'est venu manifester lors du départ des enfants tôt à 6h45.

Lire aussi :
Charte de la laïcité à l'école : l’islam dans le viseur ?
Sorties scolaires : l'interdiction du voile maintenue
Avec Manuel Valls, les mamans voilées restent privées de sorties scolaires
Ismahane Chouder : avec la circulaire de rentrée scolaire 2012, « la discrimination est institutionnalisée »
Rentrée 2012 : le CCIF diffuse ses conseils aux mamans voilées