Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Les juges plaident la relaxe pour Hortefeux

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 10 Juin 2011 à 15:16

           


Condamné une première fois par le tribunal correctionnel pour ses propos « outrageants » envers les Arabes, l'ex-ministre de l'intérieur Brice Hortefeux a été soutenu, jeudi 9 juin, par le parquet qui a réclamé sa relaxe lors de son procès en appel.

Pas plus qu'en première instance, les juges n'ont pu entendre les explications du ministre, absent à l'audience. En revanche, le recteur de la Grande Mosquée de Paris tout comme le président de l'Institut musulman d'Auvergne Karim Djermani, qui ont été cité en témoin dans cette affaire, ont joué un rôle clé dans le soutien du parquet.

Selon M. Boubakeur, les propos incriminés ne sont pas « d'un racisme extraordinaire » et il s'agirait plutôt d'un « automatisme de la parole » de la part d'un homme politique « imprégné » par « la société de consommation » et ses slogans publicitaires restés dans la mémoire collective comme « un verre, ça va, deux verres, bonjour les dégâts ». Il a loué au passage son attitude « bienveillante, ouverte, favorable, préoccupée ».

« C'est une blague, je l'ai pris comme ça, même si les blagues sur les Arabes, nous en avons de meilleures », a simplement soutenu pour sa part M. Djermani.

La décision est attendue pour le 15 septembre.

Lire aussi :
Dalil Boubakeur défend Brice Hortefeux, jugé pour racisme
Y’a Bon Awards : et les gagnants du pire du racisme sont…
Brice Hortefeux, la coupe était pleine
Injure raciale : Hortefeux ne veut pas payer le prix d'une Rolex d'occasion et fait appel
Hortefeux jugé au tribunal pour ses propos racistes
Accusé de racisme, Hortefeux tente de se réhabiliter