Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le buzz musical de rappeurs musulmans après les attentats de Paris (vidéo)

Rédigé par Mérième Alaoui | Lundi 23 Novembre 2015



« I’m Muslim man », le titre d'un duo de rappeurs canadiens, fait le buzz après les attentats du 13 novembre.
« I’m Muslim man », le titre d'un duo de rappeurs canadiens, fait le buzz après les attentats du 13 novembre.
Deux jeunes musulmans en jellaba blanche qui chantent en dansant dans la rue sur une reprise du tube « Classic man » de Jidenna. C'est une des vidéos musicales du moment ici repérée. Postée deux jours avant les attaques terroristes du 13 novembre, elle a bénéficié d'une forte notoriété après la tragédie en France.

« I’m Muslim man », scandent tout sourire Jae Deen et Karter Zaher, du groupe canadien Deen Squad. Le jeune groupe de rap fait littéralement le buzz grâce à une musique entraînante et surtout des paroles qui sonnent juste. Dans la stupeur qui a secoué le monde, le clip frappe les esprits, actualité oblige. A ce jour, il a été vu plus de 600 000 fois sur YouTube et plusieurs millions de fois via Facebook. Pour amplifier le mouvement, les deux chanteurs ont demandé à leur 1,2 million de followers sur les réseaux sociaux de s’afficher avec le panneau « Je suis musulman et je ne suis pas un terroriste ».

Le duo canadien reconnaît que sa musique est plus connue que jamais auparavant. « C'est une voix contre tous ces stéréotypes qui montent. Elle donne de l'espoir à la jeunesse musulmane. Nous disons : "Non, vous n'êtes ni violents ni terroristes. (...) Vous êtes musulmans, vous êtes pacifiques" », a récemment déclaré Jae Deen au site International Business Times.

Deen, 21 ans, et Zaher, 23 ans, se sont rencontrés cette année alors qu’ils étaient dans la même classe à l'université de Carleton, à Ottawa. Ils ont rapidement sympathisé grâce à leur amour commun pour la musique et leur foi musulmane et ont eu l'idée de se lancer dans l’écriture de chanson. Leur style : faire des reprises de tubes populaires et planétaires avec des paroles inspirées par les messages de l'islam. Outre « I'm Muslim man », il y a aussi « Muslim Queen » (vidéo plus bas) qui emprunte sa mélodie à la chanson de Fetty Wap, « Trap Queen ».

Le groupe n’échappe pas aux critiques de certains musulmans qui invoquent la religion pour déclarer l'interdiction de la musique à des fins de divertissement. Mais le duo répond que sa musique est morale et que le but est de rapprocher des jeunes de leur foi. « Nous avons reçu beaucoup des messages de jeunes disant : "Grâce à vous, je suis devenu un meilleur musulman. Je prie plus qu'avant" », raconte Deen. « Nous voulons inspirer des jeunes et rendre à notre communauté », a dit de son côté Zaher. Les jeunes Canadiens qui, en plus de la musique, maîtrisent l’art de la communication, devraient continuer à faire parler d'eux.