Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La Caravane de la laïcité va à la rencontre des citoyens

Rédigé par Le Pacte civique | Lundi 6 Février 2012

Paris, le 3 février 2012 – D’ici à avril 2012, une Caravane de la Laïcité, conduite par le collectif Pacte Civique, va sillonner six grandes villes de France. Au programme, une série de conférences-débats de Dounia Bouzar, anthropologue du fait religieux, sur le thème : « Diversité des convictions, laïcité et cohésion citoyenne ». Tous les citoyens sont invités à monter dans cette Caravane de la Laïcité pour partager un moment de renouveau démocratique. La laïcité est en marche. Prochaine halte, gratuite, à Paris, le vendredi 10 février prochain.



Proposition d’Eva Joly de deux jours fériés pour les musulmans et les juifs, proposition de François Hollande de constitutionnaliser la loi de 1905, proposition de loi adoptée au Sénat sur le principe de laïcité dans les crèches et pour les assistantes maternelles, propositions de Respect Mag et Terra Nova pour une « France métissée »… En cette période de campagne électorale, la laïcité revient au premier plan du débat.

Pour l’anthropologue du fait religieux Dounia Bouzar, « le plus important est d’abord d’appliquer la loi de 1905 ; de l’appliquer à tous de la même façon, en travaillant sur les représentations. La cohésion nationale ne se décide pas par des grands discours mais par ″l’agir humain partagé″. » Et la spécialiste de la laïcité de déclarer : « Il n’y a pas d’égalité, liberté, fraternité, sans laïcité, et il n’y a pas de laïcité sans égalité, liberté, fraternité. »

C’est tout naturellement qu’en mai 2011, cette femme engagée pour une société plus juste, devient l’une des premières signataires du Pacte Civique, collectif qui mobilise autour de son slogan « Penser, agir, vivre autrement en démocratie », et de quatre fondamentaux : créativité, sobriété, justice, fraternité. Quelques mois plus tard, Dounia Bouzar propose au Pacte Civique une Caravane de la Laïcité.

« Pour faire de l’unité avec de la diversité, pour qu’aucune différence ne devienne une frontière entre les citoyens, pour que l’unité ne rime plus avec l’élimination des différences, sortons de l’affectif et revenons à l’idéal philosophique traduit dans notre système juridique laïque qui se situe ″au-dessus″ des convictions personnelles, d’abord pour les protéger, ensuite pour permettre leur coexistence, et enfin pour les dépasser par des règles communes », affirme l’anthropologue.

A quelques mois d’échéances électorales décisives, le Pacte Civique organise donc dans six grandes villes – Grenoble, Paris, Lille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux – une série de conférences-débats avec Dounia Bouzar. Convictions en bandoulière, elle va partager son expérience de terrain et expertise de l’application de la laïcité avec une assemblée des plus diversifiées – grand public, élus, managers, responsables associatifs et éducatifs – sur le thème : « diversité des convictions, laïcité et cohésion citoyenne ». L’occasion pour les citoyens d’explorer la dimension universelle de la laïcité et d’inventer des solutions locales concrètes, ensemble et avec la spécialiste.

Vendredi 10 février prochain, la Caravane de la Laïcité s’installera au cœur de Paris, pour une soirée au CEDIAS-Musée Social (Paris 7e). Jean-Baptiste de Foucauld, ancien commissaire au Plan, et l’un des initiateurs du Pacte Civique, introduira la conférence-débat, moment civique et pédagogique.

Après le passage de la Caravane de la Laïcité, collectifs locaux du Pacte Civique, citoyens, et associations engagés sur le terrain pourront, grâce à leur réseau, sensibiliser et associer d’autres acteurs à la pratique effective de la laïcité dans les territoires, et contribuer ainsi à la dynamique du Pacte Civique : « Un futur désirable pour tous ».

« Voix de la société civique », le Pacte Civique est pour Jean-Baptiste de Foucauld, « une œuvre ouverte qui travaille dans la dimension de la profondeur, non du spectaculaire ; dans la durée mais sans négliger les échéances politiques qui scandent sa temporalité ; dans la reliance car on ne peut plus se contenter de juxtaposer ; dans la confiance enfin, car elle est la condition de l’espérance ».

Pour Dounia Bouzar, soutenir le Pacte Civique, « c’est adhérer à une éthique qui permet de passer d’un rôle de figurant à un rôle d’acteur ».

La Caravane de la Laïcité, à la rencontre des citoyens, dans six grandes villes

Grenoble – dans le cadre des Etats Généraux de Libération, le vendredi 27 janvier dernier
Paris – vendredi 10 février, de 19 h 30 à 22 h au CEDIAS–Musée social, 5 rue Las Cases, Paris 7e
Lille – vendredi 16 mars, en soirée – salle des Congrès de la MEP
Strasbourg – vendredi 30 mars, en soirée
Nantes – mardi 3 avril, en soirée – salle de la Manufacture des Tabacs
Bordeaux – date à venir

Pour en savoir plus sur le Pacte Civique : www.lepacte-civique.org