Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

« Humour décalé » ou islamophobie ? Un dos d’âne illustré par un musulman en prière choque

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 12 Décembre 2022 à 17:55

           


© Groupe MVEA
© Groupe MVEA
De « l’humour décalé », dites-vous ? A Boufféré, commune rattachée depuis 2019 à Montaigu-Vendée (Pays de la Loire), une image projetée lors du conseil municipal du mardi 6 décembre a choqué des élus. Pour « faire de sa commune un lieu agréable à vivre », plusieurs projets ont été présentés dont la création d’un ralentisseur devant un bar tabac. Le problème, et il est taille : dans le PowerPoint, le ralentisseur a été remplacé par un musulman en prière, en station de prosternation, avec les mots « dos d’ânes ».

L’image a été diffusée par le groupe d’opposition municipale MVEA (Montaigu-Vendée Ensemble et Autrement), qui s’est offusqué de l’attitude de l’intervenante. Celle-ci « s'est amusée de son "humour décalé", mais il s'agit là, soyons clairs, d'un discours islamophobe, proféré en public, lors d'une séance officielle ! Nous ne devons pas fréquenter le même genre de sites lorsqu'il s'agit de trouver des illustrations humoristiques ! », fustige MVEA.

« Nous ne pouvons trouver aucune excuse à un tel comportement. Le groupe MVEA (…) prône le respect de tous les citoyens, quelles que soient leurs croyances. Il est intolérable que cette diapositive n’ait fait réagir personne de la majorité, si ce n'est pour ricaner », ajoute le groupe, qui déplore une image projetée « alors même que des enfants, l'avenir de notre République (…), étaient présents à ce conseil. Quelles valeurs Montaigu-Vendée souhaite-elle promouvoir auprès d’eux avec de tels actes ? »

Le maire de Montaigu-Vendée a reconnu « une erreur grossière », selon Ouest-France. « L’élue en charge du CME (conseil municipal des enfants), une personne très dévouée, a fait un power point à la dernière minute. Sans passer par les services de la Ville, en copiant-collant une image totalement inappropriée », déclare Florent Limouzin, promettant de se montrer « plus attentif sur la production de documents » sous la responsabilité de la collectivité. Le groupe MVEA réclame, pour sa part, l’ouverture d’une enquête.

Voir aussi la vidéo de La Casa del Hikma : L'humour, inutile et incompatible avec l'islam ?