Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Psycho

F’touma : « J’étouffe, je vois notre couple se détruire »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Jeudi 2 Janvier 2014 à 06:00



Bonsoir, Je vous écris car je suis désespérée et je ne sais pas vers où me tourner. Assise dans ma voiture, je vous écris ce mail depuis mon portable.

Je suis mariée depuis 2006, j’ai deux enfants et là j’attends mon troisième. Ce n’était pas voulu mais, al hamdulillah, il est là.

Je suis arrivée à un point où il n’y a plus d’entente avec mon mari. J’ai beau essayer de discuter avec lui, il ne répond pas. J’essaie de lui faire la tête pour qu’il se remette en question et en discutant, mais rien ne marche : alors j’étouffe car je vois notre couple se détruire et il ne fait aucun effort.

Il ne fait jamais attention à moi ou à ce que je fais, j’ai l’impression de servir à lui laver son linge, à repasser, à lui faire à manger… Bref, je suis à bout, je ne vois pas d’autre solution que le divorce, même enceinte.

Juste le fait de vous écrire m’aura légèrement soulagée. Je vous remercie de m’avoir lue.

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Chère F'touma,

Coup de blues auquel je réponds trop tard ? Juste un mauvais moment ou une lame de fond ? Pas facile, avec trois enfants, d’envisager l’avenir.

Avant de devenir l’âme du foyer qu’il attend de vous, faisait-il attention à vous ? Est-ce que quelque chose a changé dans votre relation ? Comment a-t-il accepté l’arrivée du troisième ? Est-ce cela qui l’inquiète, qui lui paraîtrait trop lourd et dont il n’oserait pas vous parler ?

Il ne vous rejette pas forcément : il est peut-être pris lui-même dans ses propres contradictions ? Avez-vous vraiment essayé de comprendre les raisons qu’il aurait de vous mettre à distance ?

Vous acceptez votre troisième enfant facilement, semble-t-il, on pourrait y voir votre attachement à cet homme, peut-être ? Voyez comme, parfois, cela fait du bien de ne pas rester enfermée seule avec son problème.

Prendre du recul, analyser, se remettre en cause plutôt que d’accuser l’autre, cela aide à trouver des solutions.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Samira ACHAACH le 04/01/2014 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam aleikum wa rahmatullah ma soeur !

Je ne peux que te comprendre ! Je tiens juste à rappeler à la psychanalyste que nos hommes arabes sont des grands enfants et qu'il faudra toujours les éduquer même lorsque ceux-ci sont vieux ! De plus, nos éducations sont mauvaises : une fille, on l'élève en la préparant à être une future épouse, et le garçon fait un peu ce qu'il veut de sa vie, on ne le prépare pas à être le meilleur des hommes pour son épouse ! Le hadith le dit bien : "Le meilleur des hommes est celui qui est le meilleur avec son épouse" Or, il vit sa jeunesse bien au chaud, couvé par tout le monde, on ne lui demande pas de faire sa chambre, de faire la vaisselle, l'aspirateur, etc... Non, on ne le demande qu'à la fille.
Pire, si on ne prépare pas nos filles, on est de mauvaises mères, et si nos fils jouent les coqs, on en est fières !!
Et il est vrai que nos hommes ne sont pas présents dans nos vies ! Ils ont certes leurs exigences de présence à la mosquée, or beaucoup utilisent cette excuse pour ne pas épauler leurs épouses surchargées !
Elles travaillent, rentrent et s'occupent des enfants, des devoirs, des courses, de la maison... Un peu de répit ne serait pas de trop pour elles ! Combien d'entre elles ne peuvent pas avoir au moins 5 mns pour lire le Coran ou apprendre une sourate ?
Oui les femmes ont leurs défauts, mais celles de notre monde moderne ont trois fois plus de responsabilités que leurs mamans ! Elles s'occupent de leurs parents (oui car les garçons g...  

2.Posté par Latifa le 07/01/2014 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam bien chère soeur !
Essaie de trouver le bonheur à l'intérieur de toi-même et non pas en lien avec l'extérieur (ton mari ou autre).
Construis une famille avec des murs solides pour tes enfants car ils en ont besoin. Sois une citadelle et ne te laisse pas abattre.
Il n'y a pas de hiérarchie dans nos actes; chaque action, même infime, nous relie à Allah. Même en épluchant une pomme de terre, on est lié au divin. Alors chaque fois que tu fais quelque chose (même une simple lessive - qui purifie grâce à l'eau, éloignant ainsi les mauvais djinn), n'oublie pas ton lien avec Allah.
Allah t'aime et fait attention à toi. Son amour pour ses créatures est infini. Cela est amplement suffisant pour nous combler de joie, toute une vie durant et même dans l'au-delà.

3.Posté par Samira ACHAACH le 07/01/2014 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wa aleikum salam,

Je suis bien d'accord avec toi pour ton raisonnement. Or, il me semble que notre bonheur ultime d'épouse passe par notre conjoint, car tant que nous pratiquons notre religion en intégralité, honorons le foyer de nos maris, préservons notre chasteté, il demeure une option non négligeable à notre entrée au Paradis : la satisfaction de nos maris. Or, si ceux-ci ne cessent de rabâcher qu'ils ne sont pas satisfaits de nous, malgré tous les efforts possibles et imaginables, comment peut-on croire que le Paradis nous sera accessible ?

Je sais qu'Allah nous aime et ce malgré le nombre effroyable de nos manquements (pussions nous être pardonnés et sous la Grande Miséricorde d'Allah !), or Il stipule bien dans le hadith que nos maris sont nos portes pour le Paradis.

Bref, baraka Allahu fik pour ta réponse ! Qu'Allah te protège et agrée tes actions de bien par Sa Miséricorde !

4.Posté par Isabelle B. le 08/01/2014 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chère sœur, Salam alayikoum wa Ramatullah i wa Barakatu.

A moins que ton mari commette des fautes graves, soit agressif, voir vous faire vivre dans la terreur tes enfants et toi, ne pense pas au divorce. On passe tous par des épreuves.

Tes outils, c le Quoran et la Sunnah. Si il prie et a la Taqwa tu peux lui parler GENTIMENT et sans l'accuser sur ce qui te tourmente. En meme temps demande à Allah. Si ce n'est pas toi, tes enfants ont besoin de leur papa.
Et n'oublie pas: le Paradis n'est pas sur terre.

5.Posté par Nassima le 16/01/2014 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salamou 3alikoum jami3e !

Vous êtes bien toutes gentilles (y compris la psy) mais personne ne répond à sa détresse.
Si F'touma en est arrivée à poster son mal c'est, je pense, parce qu'elle a fait déjà le tour du pour et du contre, en toute objectivité.
Le Paradis n'est pas sur terre ; tes enfants ont besoin de leur papa et autres délires ...
Comment pouvez pensez que vos maris sont les portes d'entrée au Paradis ? Et sur terre alors, Dieu nous a créées pourquoi ?!! Bien sûr qu'il nous faut être patiente, qu'il nous faut penser à préserver un papa pour nos enfants (il sera toujours leur papa, même si les "oublie" en en faisant d'autres) mais il y a des limites. Nous avons le droit de vivre, de respirer, de se réveiller le matin sans stress.
Et pourquoi pas le divorce, hein ? Je ne lui conseille pas, elle est assez grande et responsable pour savoir ce qu'elle a faire. Mais je l'ai fais, contre l'avis de tous. Personne n'était à ma place. J'ai galéré, morflé, pleuré, passé des nuits blanches à prier Dieu de m'indiquer le chemin pour m'en sortir. Et je m'en suis sortie. Enfants bien élevés, chacun avec un bon métier, son propre logement et bon train de vie. Souffrance pour souffrance, j'ai choisi celle qui me permettait une vie sereine et libre (en tout bien tout honneur, bien entendu). Bonne chance et bon courage de tout coeur F'TIOUMA.

6.Posté par Moustapha le 19/01/2014 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalamou aleikoum,
Je pense qu'un homme pourrait donner son avis dans cette triste situation et j'espère que mon intervention sera utile à F'TOUMA.
En général, dans les problèmes de couple, il y a toujours un problème de fond, qu'on expose pas toujours, même si les réunions de réconciliations se prolongent.
Il est donc très difficile pour nous de donner la solution a un problème dont un partie de l'énoncé (la plus importante probablement) a été effacée !
La meilleure solution donc, c'est celle que l'islam nous conseille : en effet, DIEU dit : « Si vous craignez un désaccord entre les deux époux, envoyez un arbitre (Hakam) de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Allah rétablira l’entente entre eux. Allah sait certes tout et Il est Parfaitement Connaisseur » [An-Nisâ’, v.35]. Il faudra donc informer les des wali ou tuteur, les seuls à avoir ce titre lors de la célébration du mariage, même si certains pensent qu'il faudra d'abord exposer le problèmes aux meilleurs amis de l'époux.
Donc F'TOUMA, profite de l'avantage que tu as de rester toujours dans le même foyer que ton mari, pour faire intervenir des gens qui seront capables de le faire parler sur le problème qu'il a avec toi, mais en attendant, ne parle pas de divorce maintenant.
Une question a été posée à Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i -Qu’Allah lui fasse miséricorde- :
« Avez-vous des conseils à donner aux époux sachant que les problèmes conjugaux et le divorce sont de...  







Publi-information

Isla Délice et Knorr s’associent pour soutenir l'Association ANDES avec un don de 40 000 produits halal








Votre agenda