Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : le pasteur Terry Jones brûle encore le Coran

Rédigé par La Rédaction | Lundi 30 Avril 2012



Une provocation de plus. Samedi 28 avril, le pasteur intégriste Terry Jones a de nouveau brûlé des exemplaires du Coran ainsi qu'une représentation du Prophète Muhammad en Floride. La scène qui a été filmée est visible sur le site Stand Up America Now. Terry Jones souhaitait ainsi protester contre la détention du pasteur Youcef Nadarkhani, condamné à mort en Iran pour s’être converti au christianisme.

Ce n’est pas la première fois que Terry Jones fait offense aux musulmans. Après avoir longtemps menacé de mettre le feu à 200 exemplaires du Coran pour le neuvième anniversaire des attentats du 11-Septembre 2001 et malgré les condamnations de dizaines de chefs d’Etat et du pape Benoît XVI, il brûle en mars 2011 un exemplaire du Coran. Les images avaient provoqué des violences en Afghanistan.

En France, Forsane Alizza, dont les membres ont été arrêtés récemment, se fait connaître des médias, au moment des appels d’autodafé de Terry Jones. En septembre 2010, le groupuscule manifeste dans les rues de Limoges. En réponse au pasteur américain, leur leader, Mohammed Achamlane, alias Abou Hamza, avait brûlé un Code pénal car, dit-il, « j’ai pas trouvé une ligne qui protège les musulmans là-dedans. En France, être islamophobe, c’est un droit. Ce livre ne nous défend pas. Donc ce livre, nous ne le respectons pas. Vous comprenez mes frères ? » Un acte pour lequel il écopera de 4 mois de prison avec sursis.

Aux Etats-Unis, la liberté d’expression faisant partie du premier amendement de la Constitution, le fanatique pasteur Terry Jones n’a écopé que d’une amende de 271 dollars par un service d’incendie pour son dernier autodafé. Sa récidive inquiète le Pentagone. Mais il clair que tant que la Constitution américaine ne changera pas, Terry Jones pourra faire tous les autodafés qu’il veut et crier partout sa haine de l’islam.

Lire aussi :
Coran : le Livre saint jugé « coupable » par un pasteur américain intégriste
11 septembre : un pasteur appelle à l'autodafé du Coran
Islamophobie : l’internaute qui a brûlé un Coran jugé