Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Emmanuel Macron condamne l'attaque perpétrée contre la mosquée de Bayonne

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 28 Octobre 2019 à 20:05

           


Emmanuel Macron condamne l'attaque perpétrée contre la mosquée de Bayonne
Quelques heures après l'attaque qui a visé la mosquée de Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques, le chef de l'Etat a fait part de sa condamnation ferme.

« Je condamne avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne. J'adresse mes pensées aux victimes. La République ne tolérera jamais la haine. Tout sera mis en œuvre pour punir les auteurs et protéger nos compatriotes de confession musulmane. Je m’y engage », a déclaré le président Emmanuel Macron ce lundi soir via Twiiter.

Les réactions de condamnations sont massives. Celle du président suit ainsi de très nombreuses déclarations dont celui de Christophe Castaner. « Les faits commis à la mosquée de Bayonne émeuvent et indignent chacun d’entre nous. Mes premières pensées vont aux blessés et à leurs proches. Solidarité et soutien à la communauté musulmane dont je mesure le choc et l’effroi », a assuré le ministre de l'Intérieur.

« Solidarité totale avec les victimes de #Bayonne et leurs proches. Et avec nos compatriotes musulmans heurtés par cette violence ignoble. La République est le contraire de la haine et de la violence. Elle garantit à chacun de vivre selon sa conscience en toute sûreté », a aussi déclaré le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. D'autres membres du gouvernement ainsi des responsables et élus de divers partis ont fait part de leur indignation.

Lire aussi :
Ce que l’on sait de l’attaque visant la mosquée de Bayonne




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien. Mais il ne suffit pas de prendre des postures. Ca ne marche pas comme ça les choses. Ses ministres ou opposants n'aiment pas eux non plus la religiosité musulmane et le sont entendre et savoir. Ce que l'on peut dire un jour n'efface pas ce que l'on a pu dire la veille. Ca ne marche pas comme ça les choses.

2.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Macron cessez d'amuser la galerie avec le cfcm.
Le cfcm est votre interlocuteur. Pas celui des musulmans.
Vous n'avez pas encore compris que les musulmans étaient des Français et de l'islam colonial qu'il était une ficelle qui ne prenait plus.
Le cfcm est un islam politique.
Il a été fondé par des politiciens Français et est issu d'une vision arriérée de ce que peuvent etre les minorités. Sujets, inférieurs, inféodés en un mot dépendants du pouvoir politique.
Jeter à la face des musulmans on considère votre confession, les musulmans n'en ont rien à faire. Ca ne prend plus ça.
Si vous compter les convaincre avec ça vous vous mettez les doigt dans l'œil.

3.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le cfcm mes chéris, mes amours.
Ecoutez moi bien. Au pied. Couchez. Pas bouger.
Je compte sur vous. Mes désirs sont des ordres.
Repeat after me.
Nous allons lutter contre le communautarisme et l'islamisme.
Très bien. Vous etes des représentants dignes de ce nom.
Amen. Alléluia.
Sauf que les Français musulmans dans leur grande majorité n'ont rien à faire de ce cinéma et que cette ficelle leur est insupportable.

4.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Macron cessez de vous parler à vous meme.
C'est ce que vous faites avec le cfcm.
Les musulmans ne sont plus aujourd'hui des indigènes.
Ils sont des citoyens à part entière et se positionnent indépendamment de leurs confessions. Comme les autres Français ils s'intéressent de très près à la politique et on ne la leur fait pas.
Ils sont Français avant d'etre musulmans et ça vous ne l'avez pas encore compris.
S'entendre etre résumé à une confession leur est insupportable et c'est ce qui fait d'ailleurs qu'ils s'en font les plus virulents défenseurs.
Tous autant que vous etes n'avez rien compris.
On est plus au temps des colonies. C'est fini ça. Faites en le deuil. Hein.

5.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Macron. Jeune et moderne mais pas trop. En vérité un héritier de l'islam colonial.

6.Posté par Mythopasmytho le 29/10/2019 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les mahométans, les métèques, les bougnoules c'est ce que signifie ce type de soits disants échanges. Vous et nous. Et ça les Français musulmans ne le supportent plus. Une telle assignation fait d'eux qu'ils se perçoivent à tort ou à raison comme étant des Français de seconde zone.

7.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 30/10/2019 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher mytho vous déraillez complètement... Au nom de vos équivalences foireuses, vous vous sentez obligé car racialisé musulman, de dénier comme athée les déclarations au CFCM. L'épaisseur de la choucroute dans laquelle vous vous débattez mériterait un grand coup de louche, vous ne croyez pas ?
Ah le grand air ! L'altitude !

8.Posté par Mythopasmytho le 03/11/2019 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Molo François. Ne me melez pas à cette sauce.
C'est quoi cette phrase:
"Vous vous sentez obligé car racialisé musulman, de dénier comme athée les déclarations au CFCM".
Si vous etes devin vous etes un très mauvais voyant.
Je ne suis pas racialisé musulman et ne l'ai jamais été. Je parle en observateur.
Je crois comprendre votre analyse. Pour parler ainsi il ne doit pas etre blanc.
Mauvaise analyse. Je suis blanc.
Pour un blanc il parle mal le blanc. Il ne doit pas en etre un. Hein.
Bref.
Je déraille dites vous. Non absolument pas.
Pas plus que tout le monde en tout cas.
Lorsque je lis la presse traditionnelle je m'aperçois bien qu'elle n'a plus de presse que le nom, qu'elle n'est plus aujourd'hui plus qu'un torchon.
Si elle meme s'autorise à dire n'importe quoi sur n'importe quoi je ne vois pas pourquoi quant à moi je devrais m'interdire de pouvoir en faire autant.
Et oui. Le n'importe quoi autorise et meme oblige au n'importe quoi.
A tort ou à raison je pense ce que je dis du CFCM.
L'Etat le perçoit comme un interlocuteur ayant un poids, ayant une influence sur les musulmans Français tandis que les Français musulmans séparent foncièrement le Culte et la politique.
Etat Français et citoyens musulmans ont deux perceptions, perspectives différentes de l'état des lieux politiques actuel. Ils ne parlent pas la meme langue.
Curieusement c'est l'Etat qui est le plus intéressé, obnubilé par la musulmanité tandis que les musulmans se perçoivent quant à eux comme étant des citoyens F...