Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : le peuple se choisit son nouveau président

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Mai 2012



Hosni Moubarak a régné sur l’Egypte durant plus de 30 ans. Quinze mois après la chute du dictateur, le pays est en effervescence : il connaît sa première élection présidentielle libre et démocratique de son histoire. Un scrutin historique auquel près de 50 millions d’Egyptiens sont invités à participer mercredi 23 et jeudi 24 mai.

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir depuis la chute du régime Moubarak en février 2011, a appelé les Egyptiens à se rendre massivement aux urnes pour élire leur nouveau chef de l'Etat. L’armée, qui a assuré ne soutenir aucun candidat, s'est engagée à rendre le pouvoir aux civils avant la fin juin, une fois le nouveau chef de l'Etat élu.

Sur la douzaine de candidats, plusieurs favoris se disputent la faveur des Egyptiens, à commencer par les islamistes, vainqueurs des dernières élections législatives. Ils sont incarnés par le candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, et l’islamiste indépendant, Abdel Moneim Aboul Foutouh, ex-membre des Frères musulmans.

Face à eux, deux anciens du régime Moubarak se dégage : l'ancien secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, et le dernier premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmed Chafiq,

Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue au premier tour, un second tour est prévu les 16 et 17 juin.

Lire aussi :
Egypte : l’exclusion de dix candidats à la présidentielle bouleverse le paysage politique
Le pape de l’Eglise copte est décédé, l'Egypte en deuil
L’Egypte fête sa première année sans Moubarak
Egypte : les Frères musulmans remportent près de 50 % des sièges de députés