Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Ces quelques fleurs au nom des Drouaises stigmatisées

Rédigé par Fatna Tahri | Mercredi 9 Mars 2016

« A Dreux, il n’y a pas que des fleurs, mais aussi des femmes bâchées. » Ces propos outrageants à l’encontre des femmes musulmanes ont été ceux de Claude Térouinard, maire de Châtillon-en-Dunois (Eure-et-Loir), tenus le 7 février à l'occasion de la remise des prix des villages et villes fleuris. L’édile a depuis présenté ses excuses pour cette « blague », relevée par la presse locale. Fatna Tahri, habitante à Dreux, a tout de même souhaité adresser une réponse à lui et à ceux qui critiquent le port du voile à travers son poème.



Ces quelques fleurs au nom des Drouaises stigmatisées
Dans le jardin Dreux, toutes les femmes sont de merveilleuses fleurs
Des fleurs aux mille couleurs
Des fleurs aux mille senteurs
Des fleurs égayant chaque demeure.

Dans le jardin Dreux, le jardinier maire
Soigne toutes ses fleurs comme une mère
Soigne chacun de ses enfants prenant compte de chaque caractère
Soigne chaque pousse même singulière.

Dans le jardin Dreux, il ne pousse que des fleurs
Des fleurs au charme ravageur
Des fleurs envoûtantes par leurs odeurs
Des fleurs convoitées par tous les parfumeurs.

Dans le jardin Dreux, aucune fleur n’est supérieure
Les Fleurs Drouaises sont égales en étant différentes
Puisque issues de cultures généreuses
Les Fleurs Drouaises forment des bouquets de tolérance, de respect, de partage et de sourires.

Dans le jardin Dreux poussent des fleurs pleines de lumière
Lumière propagée par le rayonnement de chaque pétale
Lumière profitant à chacun
Lumière nécessaire à la vie de tous.

Voilà pourquoi le jardin Dreux est si particulier
Il est riche par tant de variétés de fleurs
Et fait des envieux
Mais les Fleurs Drouaises, résistantes aux intempéries, continuent de fleurir.

Dans le jardin Dreux, toutes les femmes sont de merveilleuses fleurs
Des fleurs aux mille couleurs
Des fleurs aux mille senteurs
Des fleurs embellissant chaque demeure.

*****
Fatna Tahri est citoyenne de Dreux.