Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bosnie : accusé de meurtres de Serbes, « le défenseur de Srebrenica » acquitté

Rédigé par Imane Youssfi | Lundi 9 Octobre 2017



Bosnie : accusé de meurtres de Serbes, « le défenseur de Srebrenica » acquitté
Nacer Oric, un ancien officier militaire bosniaque surnommé « le défenseur de Srebrenica », et Sabahudin Muhic,son frère d’armes pendant le conflit serbo-bosniaque, ont été acquittés lundi 9 octobre par un tribunal de Sarajevo d'accusations de crimes de guerre contre des Serbes.

Agés respectivement de 50 et 49 ans, ils étaient accusés d'avoir assassiné trois Serbes, hors combat, entre juillet et décembre 1992. La justice serbe avait alors émis un mandat d’arrêt international en 2014, les accusant d'avoir mené « plusieurs attaques contre des villages serbes de la région de Srebrenica, afin de les vider de leur population serbe par l'intimidation, la torture et le meurtre ».

En Serbie, Nacer Oric est considéré comme un « assassin » ayant mené des attaques contre des villages serbes des alentours de Srebrenica, y commettant des crimes contre des civils et des prisonniers entre 1992 et 1995. « Je n'ai rien à dire, le tribunal a dit ce qu'il avait à dire », a-t-il déclaré à la sortie de l’audience.

Côté Bosniaque, il est considéré comme un héros national pour avoir tenu le siège de l'enclave de Srebrenica face aux Serbes. Plus de 8 000 musulmans avaient été massacrés.

Arrêté une première fois en 2003, il était jugé devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye et condamné à deux ans de prison pour ne pas avoir empêché la mort de cinq Serbes et des mauvais traitements de 11 autres. Il a été néanmoins acquitté en appel en 2008.

Lire aussi :
Srebrenica, un long combat vers la justice
Bosnie : Radovan Karadzic reconnu coupable du génocide de Srebrenica
Srebrenica : la responsabilité des Pays-Bas dans le massacre partiellement confirmée
Massacre de Srebrenica : les excuses « à genoux » du président serbe