Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Béziers : Mourad Boudjellal contre le FN, le clash

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 28 Mars 2014



Mourad Boudjellal ne veut pas du Front national à Béziers. Le président du club de rugby toulonnais a déclaré qu’il annulera le match amical programmé en juillet entre son équipe et les Biterrois en cas de victoire de Robert Ménard. Celui-ci est arrivé largement en tête au premier tour des élections municipales en recueillant 44 % des voix dans une des villes les plus pauvres de France.

Mourad Boudjellal a un douloureux souvenir des élections municipales de 1995 à Toulon, qui a basculé au FN avec Jean-Marie Le Chevallier. « Je sais trop ce que le mandat du FN a coûté à Toulon. Sa gestion était telle que la préfecture aurait dû la mettre sous tutelle en quelques années. Et puis, je ne partage pas les valeurs de ce parti », a-t-il fait savoir dans Midi Libre.

« Parce que ce monsieur est millionnaire, il pense qu’il peut tout acheter et qu’il peut faire des caprices en prenant la démocratie en otage ? », a répondu Marine Le Pen sur BFM. La présidente du FN, qui s’est dite « scandalisée » par les propos de Mourad Boudjellal, un homme au parcours « éminemment suspect » qu’elle décrit comme un « bobo millionnaire » qui « nous aligne les préjugés les plus ringards, les plus éculés de la pseudo-lutte anti-fasciste qu’il doit mener dans sa baignoire en or ».

Le FN s'agace des propos de Mourad Boudjellal mais le président du Rugby club toulonnais n'a fait que lui rappeler qu'il n'est pas un parti comme les autres : il est d'extrême droite et sa popularité, illustrée par les bons scores obtenus aux municipales n'y changera rien.