Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Attaque au couteau à la mosquée de Londres : l'assaillant condamné à 11 ans de prison

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 16 Décembre 2020 à 11:15

           


Attaque au couteau à la mosquée de Londres : l'assaillant condamné à 11 ans de prison
L’auteur de l’attaque au couteau survenue en février dans l’enceinte de la mosquée centrale de Londres a été condamné par la justice britannique, lundi 14 décembre, à 11 ans de prison dont quatre avec sursis pour blessures corporelles graves et possession d'objet tranchant. L’individu avait alors poignardé le muezzin, chargé de l’appel à la prière, en présence de fidèles.

Daniel Horton, âgé de 30 ans, avait été interpellé à la mosquée par la police après avoir été appréhendé par les fidèles. La piste terroriste avait été vite écartée : l’assaillant, qui était à l’époque un sans domicile fixe, est converti à l’islam et était un habitué du lieu de culte.

Bien que la victime, Raafat Maglad, âgée alors de 69 ans, s’était rapidement remis physiquement de ses blessures, le procureur Benn Maguire a appuyé, lors du procès, sur le fait que le muezzin qui est « moins en confiance lorsqu’il se tient debout, le dos tourné aux fidèles, ayant peur d’être agressé ».

Près de dix après l'attaque, les raisons qui ont conduit Daniel Horton à poignarder Raafat Maglad demeurent toujours troubles. « Nous ne saurons peut-être jamais pourquoi Horton a attaqué sa victime de façon aussi vicieuse, mais il n'y a jamais d'excuse ou de raison acceptable au recours la violence », a fait savoir Daniel Jones, en charge de l'enquête, qui a remercié de nouveau les fidèles pour avoir « héroïquement » appréhendé l'agresseur, sans mal, en attendant l'arrivée de la police.

Lire aussi :
Le muezzin d’une mosquée de Londres poignardé en pleine prière




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Premier Janvier le 17/12/2020 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le mot terrorisme est mis pour dire conviction politique.
Si l'assaillant semble ne pas en avoir, c'est rubrique fait divers, chien écrasé. Lol.

2.Posté par Premier Janvier le 17/12/2020 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un conducteur écrase des piétons. Breaking news. Alerte info.
Pas terroriste, à merde, le salop! Bon ben nous rendons l'antenne. Lol.